La levée éventuelle de l’interdiction de voyager ne suscite pas beaucoup d’optimisme de la part des agences de voyages à Bruxelles

Les voyages non essentiels à destination et en provenance de la Belgique sont actuellement interdits, mais le ministre Frank Vandenbroucke (Forward) a déjà indiqué que l’interdiction ne serait probablement pas prolongée à partir du 19 avril, le pays passant à la place à une carte à code couleur et aux mesures correspondantes. quarantaine.

Mais même si l’interdiction de voyager est levée à partir du 19 avril, de nombreux agents de voyages à Bruxelles ne sont toujours pas optimistes quant aux perspectives de leur secteur, selon les rapports. Bruzz.

“Pour le moment, nous avons encore beaucoup de réservations effectuées à la fin de l’année dernière, mais je pense que nous devrons annuler au moins 80%”, a déclaré Chantal Hermans de CIC Voyages au journal néerlandais.

Hermans a déclaré que les voyageurs craignaient de faire des réservations pour le moment car ils ne savaient pas à quoi ressembleront les procédures de quarantaine à leur retour en Belgique.

“Nous espérons que cela sera discuté au sein du Comité consultatif”, a déclaré Hermans.

Le conseil consultatif se réunit aujourd’hui pour discuter d’un éventuel assouplissement des mesures contre les coronavirus.

Nouvelles connexes

De nombreuses agences de voyages sont actuellement complètement fermées et les agences ouvertes ne reçoivent pas beaucoup de réservations.

L’agence de voyages TUI espère également des réponses concernant les restrictions de voyage prochainement.

«Nous recevons déjà beaucoup de questions avant l’été. Les gens veulent savoir où ils peuvent aller », a déclaré à Bruzz la porte-parole de TUI Belgique, Sarah Saucin.

Chez Omnia Travel, ils s’attendent à ce que tout reprenne un peu en septembre.

READ  Bara: c'est le feu dans le lac! - Football

“Mais ce n’est qu’en 2022 que tout revient à la normale”, a déclaré Sabine Loots, directrice des ventes.

Il semble probable que cela ne changera pas beaucoup immédiatement pour les voyageurs après le 19 avril. La plupart des pays de Belgique n’autorisent actuellement pas le tourisme ou ne le font que dans des conditions strictes, telles qu’un test négatif pour le coronavirus et / ou une quarantaine.

Les voyageurs doivent également (presque) se mettre en quarantaine à leur retour en Belgique.

Le Brussels Times

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here