La star française Laureane Biville restera une joueuse de Wigan pour 2023

Laureane Biville a confirmé qu’il reviendrait à Wigan Warriors la saison prochaine et a exhorté ses coéquipiers français à rechercher des opportunités de jouer en dehors de la France.

La joueuse de 23 ans a joué pour son pays lors des trois défaites en Coupe du monde contre la Nouvelle-Zélande, l’Australie et, plus récemment, les Îles Cook.

Biville, qui a rejoint les Wigan Warriors l’été dernier, pense que les joueuses françaises peuvent acquérir une expérience précieuse à la fois dans la Super League féminine anglaise et dans la NRLW australienne.

« J’ai eu la chance de jouer pour Wigan cet été », a déclaré Biville aux médias après la défaite de jeudi contre les Cooks. « Évidemment, c’est un niveau différent de celui de la France. Je pense que les jeunes athlètes doivent vraiment faire la même chose parce que nous devons grandir en tant qu’athlètes et nous devons être à un niveau supérieur.

« Si les filles et les petits joueurs pouvaient – pas pour longtemps mais peut-être pour une saison ou deux, ou pour l’été – aller jouer en Super League ou même en Australie, ce serait un avantage pour nous car ils viendront avec plus de compétences et plus d’expérience et voyez ce que nous faisons. Pour nous en France c’est vraiment important d’augmenter notre niveau ».

Lorsqu’on lui a demandé si elle avait l’intention de rester dans la Super League féminine la saison prochaine, Biville a répondu : « Oui. Je serai de retour l’année prochaine avec Wigan.

Trois ans pour s’améliorer

L’équipe de France féminine n’a plus gagné de match de Coupe du monde depuis un barrage à la septième place en 2008 face aux Tonga.

READ  Banque nationale de Belgique : la Banque nationale de Belgique maintient le ratio de coussin de fonds propres à 0%

Il reste maintenant trois ans à l’équipe avant d’accueillir la Coupe du monde 2025. Malgré le bref revirement, Biville est convaincu que la douloureuse expérience en Angleterre mettra l’équipe en bonne position pour l’événement 2025.

Il a déclaré : « Cette Coupe du monde a été très spéciale pour nous car nous avons d’anciens joueurs, comme notre capitaine, qui vont partir et prendre leur retraite. Nous avons beaucoup de jeunes joueurs en équipe de France. Ils ne font que prendre de l’expérience dans cette Coupe du monde.

« Je pense que même si nous étions dans la flaque de la mort, ils ont vu sur quoi nous devons travailler. Nous avons maintenant trois ans pour travailler dur, pour continuer à faire grandir cette équipe et accueillir de nouveaux joueurs.

«Je pense que nous avons une base maintenant, nous devons juste passer à autre chose. C’était une bonne chose pour nous de jouer contre les meilleurs joueurs du monde. Nous savons que nous pouvons jouer contre eux. Nous avons survécu et personne ne croyait en nous.

Après la Coupe du monde, nous parlerons de l’entraîneur et du staff, mais je pense que nous avons plutôt bien fait. Nous avons maintenant les bases pour continuer et avancer pour le prochain. Je suis très excité à ce sujet.

Plus de contenu sur la Coupe du monde

Robbie Farah fait des pronostics sur la Coupe du monde après la sortie du Liban

La ligue de rugby féminin est vraiment vivante, déclare le fier entraîneur des Kiwi Ferns

READ  Un randonneur français franchit la Seine à 600 m depuis la Tour Eiffel | La France

Les Tonga fiers d’avoir inspiré le boom de l’International Rugby League

SUIVRE: Tenez-vous au courant de toutes les dernières nouvelles sur l’application mobile et le podcast Love Rugby League

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here