Lando Norris rend le verdict sur la survie de la F1 Belgique-France

Lando Norris a insisté sur le fait qu’il prendrait une décision « facile » et maintiendrait le Grand Prix de Belgique sur le calendrier de F1 en France, car les deux courses sont confrontées à un avenir incertain.

L’afflux de nouveaux événements dans le sport a mis la pression sur les compétitions européennes plus traditionnelles, la récente course Paul Ricard devant être la dernière.

Avec Las Vegas et le Qatar confirmés pour 2023 et un retour à Kyalami pour le Grand Prix d’Afrique du Sud prévu dans un avenir proche, la probabilité que la Belgique abandonne le programme augmente.

Lorsqu’on lui a demandé lequel il garderait étant donné le choix entre la France et la Belgique, Norris a répondu: « Oh Spa, facile.

« Je veux dire, ma mère vient de Belgique, donc je suis à 50% flamand. C’est une course à domicile pour moi autant que Silverstone d’une certaine manière.

« Personnellement, j’y ai beaucoup plus de liens évidemment et j’aime la piste et ainsi de suite, j’ai beaucoup grandi ou j’ai grandi pendant de nombreuses années en allant en Belgique et en y passant beaucoup de temps avec ma famille.

« Alors, la Belgique pour moi. »

Norris « n’a aucune idée » du rythme de McLaren Belgium

Depuis la course de l’an dernier, des rénovations ont été effectuées pour moderniser le circuit belge, avec le reprofilage de nombreux virages dont La Source, l’Eau Rouge et le Raidillon.

En repensant à la première course après la pause estivale, Norris a déclaré : « [I am] Excité. Quelques changements, quelques morceaux ont été ressuscités, un nouveau forum sympa sur Raidillion.

READ  Kane sauve l'Angleterre, la Belgique retenue alors que la préparation de la Coupe du monde se poursuit

« J’ai hâte que Spa arrive, c’est l’un des plus beaux circuits de toute la saison.

« Je n’ai aucune idée de comment on va faire, probablement un peu plus compliqué que les deux derniers week-ends. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here