Yaoundé (AFP) – Salomon Banga a temporairement abandonné ses fonctions défensives pour marquer un superbe but et donner au Cameroun une victoire 1-0 sur le Zimbabwe samedi en ouverture du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN).

L’équipe locale dominante avait du mal à pénétrer des adversaires résolus à Yaoundé lorsqu’un coup franc a été accordé près de la ligne de touche à environ 30 mètres du but du Zimbabwe.

Lorsque le coup d’arrêt a été lancé dans la zone des six mètres, le gardien Ariel Sibanda n’a pas réussi à saisir le ballon et s’est déchaîné contre Banga qui, dos au but, a marqué d’un spectaculaire coup de pied de vélo.

Banga était un vainqueur improbable du match à la 72e minute lorsqu’il s’est déployé en tant que défenseur central dans un 4-2-3-1 devant une foule socialement éloignée qui comprenait le président de la FIFA, Gianni Infantino.

Alors que le Zimbabwe menaçait rarement de marquer dans une confrontation physique dans le groupe A, le Cameroun a montré des touches précises lors de la construction de combats au stade Ahmadou Ahidjo pour être déçu par des tirs sauvages.

Une fois devant, les hôtes se sont sentis suffisamment confiants dans leur capacité à garder la tête pour emporter le capitaine et attaquant très expérimenté Jacques Zoua.

Après avoir débuté sa carrière professionnelle chez Coton Sport dans la ville de Garoua, au nord-ouest du Cameroun, il a joué en Suisse, en Allemagne, en Turquie, en France, en Belgique et en Roumanie avant de retourner en Afrique centrale.

Dans l’autre match du Groupe A, une tête répétée de Siaka Bagayoko à la 70e minute après un corner a donné au Mali une victoire 1-0 sur le Burkina Faso.

READ  Le retour de Manchester United impressionne l'Angleterre, la candidature du Real Madrid à David Alaba

Les deux matches ont marqué le début du premier tournoi de football africain depuis que la pandémie de coronavirus a fait des ravages depuis le début de l’année dernière.

Les hôtes d’origine de l’Éthiopie ont pris du retard dans les préparatifs, de sorte que la ligue limitée aux footballeurs jouant dans leur pays de naissance a été transférée au Cameroun, puis reportée à deux reprises en raison de la propagation de Covid-19.

Les responsables camerounais ont déclaré que la fréquentation serait limitée à 25% de la capacité du stade pendant la phase de groupes de 12 jours, mais qu’elle pourrait augmenter pour la phase à élimination directe.

En plus de Yaoundé, les matches se dérouleront dans deux salles de la capitale commerciale, Douala, et une dans la ville voisine de Limbé.

Dimanche, dans le groupe B, la République démocratique du Congo, seul pays à avoir remporté le championnat des Nations à deux reprises, affronte le Congo Brazzaville voisin, bien le plus petit des deux pays en taille et en population.

Les Léopards de la République démocratique du Congo et les Diables rouges du Congo se sont affrontés six fois lors des éliminatoires du CHAN, avec deux victoires chacun et deux nuls, mais jamais en finale.