Leandro Trossard de Brighton : « Des moments passionnants nous attendent avec De Zerbi »

Leandro Trossard a déclaré que le départ de Graham Potter de Brighton était « étrange », mais a ajouté qu’il y avait des moments passionnants sous Roberto de Zerbi.

S’exprimant au Monday Night Club de BBC Radio 5 Live après son triplé à Anfield, l’attaquant belge a déclaré: « Après le départ de Graham, c’était un peu bizarre. Bien sûr, c’est arrivé assez rapidement: un jour, nous avons appris qu’il était réveillé là-bas. et le même jour, ou peut-être le lendemain, a été confirmé.

« Nous avons passé une bonne période sous lui et nous nous sommes bien développés en tant qu’équipe. Nous ne savions pas ce qui se passerait dans les prochains mois avec le nouveau manager, mais nous pouvons déjà voir comment il veut jouer, et la semaine dernière il s’est entraîné beaucoup sur les choses.

« Il veut que nous jouions beaucoup par derrière d’une manière spéciale. Je pense que nous aurons des moments excitants à venir avec lui.

« J’ai eu trois séances complètes avec lui avant le match de Liverpool. Nous nous sommes beaucoup entraînés sur l’aspect tactique. Il a essayé de garder son idée en tête, mais il a dit qu’il ne voulait pas trop changer parce qu’il n’avait pas le temps .

« C’est pourquoi il a gardé le système un peu comme nous avions l’habitude de jouer. Il veut juste ajouter son style à l’équipe, il ne veut pas gâcher ce que nous avons construit au cours des trois dernières années. »

Si De Zerbi est un personnage autre que Potter, Trossard a déclaré: « Il adore jouer au rondo avec nous. Il est plutôt bon, pour être honnête.

READ  L'augmentation de salaire des fougères noires confirmée par NZ Rugby

« Il est beaucoup plus présent, je dirais ; il est plus actif, d’une certaine manière je ne sais pas comment m’expliquer. Il est toujours là à crier, pas dans le négatif, mais vous remarquez juste sa présence tout le temps.

« Il est tellement passionné par le football et essaie de nous connaître et de nous aider sur le terrain. »

Écoutez l’intégralité de l’interview de 32’35 sur BBC Sounds

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here