Les Belges sont descendus dans la rue dimanche pour “ problème climatique ”

Les citoyens belges sont appelés à descendre dans la rue dimanche pour attirer l’attention sur “The Climate Affair”, a déclaré mardi une organisation à but non lucratif du même nom dans un communiqué de presse.

L’organisation poursuit les autorités belges en justice pour les contraindre à respecter leurs engagements en matière de protection de l’environnement.

Les participants à l’action se rencontreront dans tout le pays dimanche à 15 heures, conformément aux mesures sanitaires actuellement en place pour contrer la propagation du coronavirus.

Partout, l’inscription est également obligatoire pour les différentes manifestations, organisées en concertation avec les autorités locales, afin de ne pas dépasser le nombre maximum de participants (100).

Les manifestants sont priés de s’habiller de noir, “avec un rabat d’avocat blanc fait maison”, et d’observer une minute de silence à 15h15, après quoi une alarme retentira, suivie de musique, de poésie et de danse.

Nouvelles connexes

La Belgique a pris plusieurs engagements pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré, comme prévu dans l’Accord de Paris. “Mais les autorités belges manquent cruellement à leur devoir en la matière”, a déclaré l’organisation, soulignant que “la politique climatique inadéquate des autorités belges viole le devoir de vigilance”, ainsi que les droits de l’homme et des enfants.

Plus de 58 500 citoyens ont, selon l’association, adhéré à cet appel à l’aide judiciaire.

Le 16 mars, les audiences du tribunal «Affaire climatique» débuteront, pendant neuf jours consécutifs, dans la salle d’audience de l’ancien site de l’OTAN à Haren, à Bruxelles.

Le Brussels Times

READ  Les parcmètres solaires belges ne fonctionnent-ils pas par manque d'ensoleillement ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here