Ce dimanche 13 décembre, le spectacle de ballet La Bayadère de Rudolf Nureyev sur La plateforme Opéra chez soi de l’Opéra de Paris touche à sa fin. Les danseurs saluent silencieusement la salle déserte de l’Opéra Bastille. Du coup, la directrice de la Danse Aurélie Dupont et le directeur de l’Opéra Alexander Neef, montent sur scène pour nommer Paul Marque danseur principal l’oeuvre.

Paul Marque nominé danseur principal à l'Opéra Bastille le 13 décembre (capture d'écran Opéra de Paris)

«Je ne m’y attendais pas du tout. Je pensais qu’Alexander Neef et Aurélie Dupont étaient montés sur scène car il y avait un live, ce qui était spécial, ils diraient un mot au public à la maison“, a déclaré le jeune danseur à l’AFP. “Je n’ai pas de mots, je suis sans voix. Je ne me rends pas compte, c’est énorme: c’est mon rêve depuis que je suis petite”, Il ajouta.

Paul Marque a joué dans La Bayadère le rôle de l’idole d’or. Dernière étape d’une carrière dirigée par ce danseur né à Dax (Aquitaine) en 1997. Il entre à l’école de ballet de l’Opéra en 2004, la rejoint dix ans plus tard et monte rapidement en grade: Coryphée en 2015, Sujet en 2017, Danseur principal en 2018. Il est promu à la médaille d’or au Concours international de danse de Varna en 2016.

Paul Marque dans & nbsp;  le rôle de Golden Idol dans "La Bayadère" à Bastille, en direct sur le site de l'Opéra de Paris le 13 décembre 2020 (OPERA NATIONAL DE PARIS)

Il s’est distingué dans de nombreux rôles du répertoire et a été choisi pour faire partie de la distribution de telles créations Blake Works I par William Forsythe en 2016, Monde défait par Bruno Bouché dans 2017 et Les chiens dorment de Marco Goecke en 2019. Il danse également lorsqu’il entre au répertoire deest Variations de Goldberg (Jerome Robbins – 2016), du Rêve d’une nuit d’été (George Balanchine – 2017) e Fantaisie gratuit (Jerome Robbins – 2018).

READ  Et elle, nous l'avons trouvée!