« Queer Eye » Star Tan France est « beaucoup plus excitant » depuis qu’il est papa

Chaque fois que j’ai décidé de m’asseoir et de me gaver pendant toute une saison de Oeil bizarre sur Netflix, il y a 99,9% de chances que je pleure pour la plupart des épisodes. Et tandis que la plupart des hôtes sont actifs Oeil bizarre J’aime aussi laisser couler ces larmes (je te vois, Antoni !), experte mode du défilé, Tan Franceil est toujours resté un peu stoïque.

Cependant, la créatrice de 39 ans a admis qu’après avoir eu son fils de 16 mois, Ismail, avec son mari de 15 ans – Rob France – il est devenu pleurnichard.

« Je n’ai pleuré que quelques fois [Queer Eye,] » Il admit PERSONNES. « Mais depuis que j’ai eu mon bébé, cela m’a rendu beaucoup plus émotif. Beaucoup plus émotif ».

La France a poursuivi en expliquant que la majeure partie de cette émotion provient des longues périodes qu’elle passe sans voir son fils en raison de son calendrier de tournage pour Oeil étrange, notant que le temps à part est « la partie la plus difficile, sans aucun doute, d’être un parent qui travaille ».

Pourtant, l’auteur anglo-américain ne se contente pas d’utiliser son goût prononcé pour la mode pour aider certains espoirs Oeil bizarre. La France est actuellement en Angleterre pour le tournage Dis oui à la robeoù il dit avoir un « calendrier de tournage très difficile ».

Il dit qu’avec un emploi du temps aussi chargé et de longues heures de travail, il y a des jours où le seul moment où il peut voir Ismail est avant de se coucher.

READ  GAGNEZ 1 des 20 laissez-passer doubles pour voir DELICIOUS

« Je travaille de nombreuses heures. Et donc parfois je ne peux que le voir pendant qu’on le met au lit « , a déclaré la star de télé-réalité. » Et cela me rend vraiment ému parce que je déteste vraiment ne pas passer beaucoup de temps avec lui. Tout le temps me manque vraiment. « 

Avant d’accueillir Ismail dans le monde via une mère porteuse, la France savait que la parentalité s’accompagnerait d’une nouvelle série de défis. Cependant, il restait convaincu que les moments enrichissants rendraient toutes les choses difficiles valables. « Je sais que ça va être dur », a-t-il déclaré PERSONNES. « Je sais, mais je suis sûr que le bien l’emportera sur le mal. »

Bien qu’Ismail n’ait pas encore deux ans, France et son mari espèrent avoir d’autres enfants. Bien qu’il ait admis que ses aspirations pour une famille nombreuse pourraient devoir devenir un peu plus réalistes pour son style de vie.

« Voici le truc. Je sais que j’ai l’air fou et nous n’en aurons probablement pas six », a-t-il déclaré. « J’en voulais six quand j’avais environ 30 ans. Maintenant, j’en ai presque 40. Je ne pense vraiment pas que mes genoux puissent supporter d’avoir des enfants aussi longtemps. Je ne veux pas courir après un gamin à 50 ans, mais… j’en veux quand même un minimum de trois ou quatre », a-t-il déclaré.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here