Rein Taaramae remporte la victoire d’étape à la Vuelta a España avec une explosion tardive | Cyclisme

L’Estonien Rein Taaramae a remporté lundi une victoire surprise dans la troisième étape de la Vuelta a España et s’est emparé du maillot rouge lorsque la course est entrée pour la première fois dans les montagnes avec une course de 202 km de Santo Domingo de Silos à Espinosa de los Monteros.

Le vétéran de 34 ans s’est détaché du groupe de huit de tête et a pris la tête à 2 km de l’arrivée dans une arrivée au sommet épuisante, remportant la deuxième étape de la Vuelta de sa carrière – dix ans après la première – en cinq heures 16 minutes 57 secondes. L’Américain Joe Dombrowski a terminé deuxième à 21 secondes, tandis que le Français Kenny Elissonde a terminé troisième à 36 secondes.

Le champion en titre Primoz Roglic, vainqueur du contre-la-montre individuel samedi, a terminé avec une minute et 48 secondes de retard. Ce fut une journée décevante pour certains des autres favoris, le champion olympique de course sur route Richard Carapaz luttant et perdant une minute, tandis que Sepp Kuss souffrait de la même agonie, prenant du retard à 3 km de l’arrivée et perdant deux minutes.

La victoire de Taaramae lui a donné une avance de 25 secondes sur Elissonde au classement général, le leader de la nuit Roglic ayant 30 secondes de retard sur 30.

La Vuelta se poursuivra mardi avec un parcours plat de 163,6 km d’El Burgo de Osma à Molina de Aragón.

READ  Cotes du vainqueur de l'étape 10 du Tour de France 2022 : qui est le favori ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here