Ambassade de France, fondation pour autonomiser 50 agriculteurs veufs à FCT, autres

L’Ambassade de France, en partenariat avec la fondation Alex & Grace Izinyon, va autonomiser les veuves qui sont des agricultrices et des entrepreneurs dans les zones rurales à travers son projet appelé Rural Widow Entrepreneurs in Agriculture and Digital Marketing, Investing and Technology (DREAMIT) pour aider à développer leur entreprises.

Le projet DREAMIT vise à autonomiser 50 agriculteurs veufs dans le Territoire de la capitale fédérale, l’État du Niger et l’État de Nasarawa, a déclaré Praise Izinyon, président de la Fondation lors du lancement du projet à Abuja. Selon elle, cela autonomisera les bénéficiaires sur les pratiques agricoles intelligentes face au climat, la littératie financière et d’autres compétences numériques.

Le président a révélé que les recherches du projet ont montré qu’un certain nombre de veuves qui sont des agriculteurs dans les zones rurales ont du mal à développer une entreprise agricole prospère.

Selon elle, la difficulté va de la pression environnementale à la perte ou à la vente de terres pour l’agriculture en raison des besoins familiaux immédiats dus à la perte de son mari et / ou au manque de connaissances ou de fournitures pour maintenir les entreprises.

À lire aussi: La fermeture des frontières ne parvient pas à freiner la contrebande alors que les prix alimentaires augmentent

En raison de la mauvaise compréhension de la gestion des terres agricoles et de la nécessité de survivre, Izinyon a déclaré qu’environ 50 % des femmes perdent leurs terres et 20 % les vendent.

Elle a noté que cela a incité l’organisation, grâce à un financement de l’ambassade de France, à donner aux femmes des compétences en « pratiques agricoles intelligentes face au climat en raison de l’évolution rapide du modèle climatique, des compétences en marketing numérique pour leur permettre de devenir des entrepreneurs mondiaux ; et » la nécessité d’assurer que les femmes peuvent se coordonner en tant que groupe et exiger des changements dans les différents domaines du gouvernement local ».

READ  RTL Today - France: enquête en France sur les dîners "clandestins" qui défient Covid

Dans ses remarques, Alolo Bala, un représentant du conseil régional de Gwagwalada, a félicité l’organisation pour l’initiative, qui, selon lui, contribuerait à promouvoir le niveau de vie des femmes et à réussir dans le secteur agroalimentaire.

L’un des participants au projet DREAMIT, Afiniki Fen, a noté que l’initiative aurait un effet d’entraînement sur les finances et le niveau de vie des participants, ainsi qu’un impact sur l’économie nigériane.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here