Bruxelles s’immobilise presque alors que la marche sur le coût de la vie attire 70.000

BRUXELLES, 20 juin (Reuters) – Environ 70 000 travailleurs belges ont défilé lundi à Bruxelles pour appeler le gouvernement à agir face à la forte augmentation du coût de la vie, alors que les grèves d’une journée à l’aéroport de Bruxelles et dans les réseaux de transport locaux à l’échelle nationale ont presque cessé voyager.

Les manifestants portaient des drapeaux et des banderoles indiquant « Plus de respect, des salaires plus élevés » et « Fin de l’accise », tandis que certains faisaient exploser des roquettes. Certains ont demandé au gouvernement d’en faire plus, d’autres ont fait valoir que les employeurs devaient améliorer les salaires et les conditions de travail.

Les syndicats ont déclaré qu’environ 80 000 étaient présents. La police a estimé le chiffre à 70 000.

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

L’aéroport de Bruxelles a déclaré qu’il ne pouvait pas autoriser le départ des vols de passagers car l’action syndicale s’étendait au personnel de sécurité et la plupart des arrivées étaient également annulées.

Des gens participent à une manifestation sur la hausse du coût de la vie à Bruxelles, en Belgique, le 20 juin 2022. REUTERS/Yves Herman

Les opérateurs de transports publics locaux ont exploité des services squelettiques, même si certaines lignes ferroviaires étaient opérationnelles, en partie pour permettre aux manifestants de converger vers la capitale.

L’inflation belge a atteint 9 % en juin, reflétant de fortes hausses ailleurs, principalement en raison de l’impact de l’invasion russe de l’Ukraine sur les chaînes d’approvisionnement et les prix de l’énergie et des matières premières.

Le Premier ministre Alexander De Croo a déclaré que les travailleurs belges sont mieux protégés que leurs homologues dans la plupart des autres pays de l’UE car les salaires ont été indexés sur l’inflation.

READ  Dans leurs yeux 50 ans Chine-Belgique - Wang Haichen

Il a déclaré à la chaîne publique RTBF que le gouvernement avait prolongé les allégements fiscaux sur les ventes de gaz, d’électricité et de carburant jusqu’à la fin de l’année.

De nouvelles interruptions de voyage sont prévues pour la fin de cette semaine, les pilotes et le personnel de cabine de Brussels Airlines prévoyant une grève du 23 au 25 juin sur les conditions de travail et leurs homologues de Ryanair en Belgique prévus pour trois jours d’action à partir de vendredi. Lire la suite

Inscrivez-vous maintenant pour un accès GRATUIT et illimité à Reuters.com

Rapporté par Philip Blenkinsop ; Montage par Janet Lawrence et John Stonestreet

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here