Cameroun : prétendue cherté des produits alimentaires – Le gouvernement dénonce le rapport infondé de France 24

Ci-dessous, un communiqué de presse du ministre des Communications, porte-parole du gouvernement.

« Dans un reportage diffusé sur la chaîne de télévision internationale France 24 le 23 décembre 2021, il est dit qu’à la fin de 2021 le coût des denrées alimentaires de base a atteint des niveaux si élevés que de nombreuses familles camerounaises ont du mal à se nourrir convenablement.

Le rapport va plus loin, prévenant que si cet état de fait persiste, la situation sociale pourrait à court terme conduire à un soulèvement de grande ampleur, menaçant à la fois la stabilité institutionnelle et la paix sociale au Cameroun.

Le Gouvernement de la République dénonce avec force ces revendications fantaisistes, infondées et ne reflètent pas la réalité socio-économique actuelle de notre pays.

A cet égard, il est à noter qu’à la veille de la nouvelle année, non seulement les marchés continuent d’être approvisionnés en denrées alimentaires pour répondre aux besoins de consommation de la population, mais l’inflation reste contenue dans des proportions parfaitement maîtrisées, en tout cas dans le face aux taux d’intérêt généralement observés partout dans le monde.

A vrai dire, avec un taux d’inflation de l’ordre de 2%, le Cameroun peut légitimement être considéré, de ce point de vue, comme l’un des pays les plus performants au monde.

Par ailleurs, il est bien connu qu’avec une crise économique internationale persistante, aggravée par les effets néfastes de la pandémie de COVID-19, aucun pays au monde n’est épargné par les tensions macroéconomiques récurrentes.

Alors que les observateurs de tous bords s’accordent à dire que notre économie a fait preuve de résilience dans ce contexte, le reportage diffusé sur France 24 surprend, surtout lorsqu’il extrapole les conséquences sociales, si cette situation, elle-même fabriquée, devait perdurer.

READ  Covid-19: des "mesures plus lourdes" pourraient être discutées

Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’une tentative de mauvaise manipulation de la situation, orchestrée dans le but de créer une psychose parmi la population et tâtée pour provoquer un soulèvement populaire généralisé.

En tout état de cause, le gouvernement de la République souhaite rassurer le peuple camerounais sur les mesures prises pour créer des conditions favorables afin que chacun puisse profiter des vacances dans un climat de paix et de sécurité ».

Yaoundé, le 24 décembre 2021.

Le ministre des Communications porte-parole du gouvernement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here