Combien vaut le nouveau concurrent Tesla Model Y?

Sept ans après le lancement de la première génération de l’i3, BMW décide enfin d’étendre sa gamme 100% électrique avec un premier SUV qui chasse sur les terres du Tesla Model Y.

Arrivé tardivement sur le marché des SUV électriques, BMW arrive avec une version électrifiée du X3. Reposant sur les mêmes bases que les versions thermiques, la BMW iX3 se distingue par des inserts bleutés, une calandre solide et des boucliers et jantes spécifiques. Les dimensions sont les mêmes avec 4,73 m de longueur, 1,89 m de largeur et 1,67 m de hauteur.

286 chevaux à l’arrière

D’un point de vue technique, la marque allemande propose une configuration unique qui ne semble pas excessive. Propulsion pure, il associe un puissant moteur électrique de 286 chevaux intégré à l’essieu arrière à une batterie lithium-ion. Installé sous le plancher, il a une capacité de 80 kWh, dont 74 utiles, et promet jusqu’à 460 km en cycle WLTP.

Au niveau de la charge, la configuration est classique. En triphasé, le chargeur embarqué permet jusqu’à 11 kW tandis que le connecteur combo monte à 150 kW.

Comme d’habitude chez BMW, la présentation de l’intérieur est très soignée avec un tableau de bord rembourré et un placage aluminium parfaitement assemblé.

100% numérique, l’instrumentation est complétée par un écran tactile qui intègre notamment les bornes de recharge situées à proximité et un dispositif de mise à jour à distance. Si l’ergonomie peut paraître compliquée au premier abord, le tout est finalement assez complet avec de nombreux raccourcis pour éliminer une étape systématique à travers l’écran tactile.

READ  Bitcoin s'effondre davantage depuis mars alors que le dollar plus fort et les nerfs des investisseurs éliminent près de 140 milliards de dollars de capitalisation boursière de crypto-monnaie | Nouvelles sur les devises | Actualités financières et commerciales

En termes d’espace intérieur, l’intégration de la batterie dans le soubassement permet de préserver l’habitacle. Hormis la perte du double fond, le coffre reste proche des équivalents thermiques. Il a 510 litres de volume de chargement, ce qui est encore suffisant pour un usage familial. Pliable en trois parties, la banquette arrière offre un plancher presque plat lorsqu’elle est complètement abaissée.

Les sièges arrière sont également généreux avec beaucoup d’espace, tant au niveau des jambes que des coudes. La présence du tunnel des domestiques et une base plus solide rendent cependant la place centrale moins accueillante.

Au volant: une BMW avant tout!

Le SUV électrique de BMW joue la carte du confort. A la fois souple et bien assistée, la direction reste constante et revient naturellement à son milieu.

En mode sport, la suspension pilotée renforce les amortisseurs et rigidifie l’aide à la direction tandis qu’un son spécifique, appelé IconicSounds Electric et signé par Hans Zimmer (compositeur du Roi Lion), accompagne les 286 chevaux et 400 Nm du moteur. Dès les premières pressions, nous pensons que la voiture est bien entretenue malgré un poids de plus de deux tonnes (2260 kg). La conduite est dynamique, percutante … en terme de comportement, c’est une BM!

En termes de performances, le 0-100 km / h est atteint en 6,8 secondes. Assez bien pour un véhicule de cette taille mais loin de ce que peut offrir la Tesla Model Y qui, dans sa version Performance, obtient le même résultat en 3,5 secondes.

Sur les autoroutes, la puissance de 286 chevaux du moteur électrique permet de s’engager sans souci. À 110 km / h, les bruits d’air et de roulement sont réduits grâce au pare-brise acoustique en option qui améliore l’insonorisation.

READ  Le chômage baisse dans les États qui réduisent les prestations fédérales: rapport

Côté consommation, on compte environ 21 kWh / 100 km à 110 km / h et 22-23 kWh / 100 km à 130. En restant sage, nous n’avons jamais réussi à descendre en dessous de 19,5 kWh / 100 km lors de notre test . De quoi estimer une autonomie maximale de l’ordre de 300-350 km dans les conditions de notre test.

Un prix bien placé

Attendue en mars 2021 sur le marché français, la BMW iX3 démarre à 69 950 euros dans sa configuration d’entrée de gamme. Un prix inférieur à celui de ses deux principaux concurrents allemands, l’Audi e-tron et la Mercedes EQC, mais supérieur à celui de la Tesla Model Y, dont le prix débute à 63 000 euros en France.

Dans une finition impressionnante, notre modèle d’essai dépasse les 77000 €

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here