Déclaration du ministre des Affaires étrangères et secrétaire Blinken Bruxelles, Belgique

Secrétaire Blinken : Eh bien, bon après-midi à tous. Je veux dire que ce fut un grand plaisir de voir mon amie et collègue, Marise Payne. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble dans différentes parties du monde. C’est bon de vous voir ici à Bruxelles.

Nous nous réjouissons à l’idée de réunir certains de nos partenaires de l’Asie-Pacifique avec l’OTAN.

Cela fait certainement partie de ce que nous faisons ici ensemble, mais aussi de beaucoup de travail que nous faisons ensemble dans la région par le biais d’AUKUS et de nombreuses autres initiatives dans lesquelles nous sommes engagés et, bien sûr, de la situation qui a conduit à l’agression de la Russie en Ukraine.

D’où beaucoup de récupération. Content de te voir.

Marise Payne : Ravi d’être ici avec notre équipe aussi. Nous venons d’arriver, comme vous l’avez noté, mais surtout, à ce moment critique : un moment critique pour que des partenaires comme l’Australie et les États-Unis soient étroitement unis face aux actions d’États autoritaires qui sont insoutenables, inacceptables et totalement illégales , de graves violations du droit international et de la Charte des Nations Unies.

Donc, venir ici cette semaine est extrêmement important pour que l’Australie se joigne aux États-Unis et à nos partenaires dans cette réponse pour s’assurer que nous travaillons de la manière la plus coordonnée et la plus complète possible.

Donc, j’attends avec impatience ces discussions et aussi pour souligner l’importance que, peu importe où dans le monde ils se comportent de cette façon, les États autoritaires ne peuvent être autorisés à bafouer les droits des pays démocratiques et des personnes qu’ils ont choisies pour vivre et travailler dans ces démocraties. C’est donc un engagement très important.

READ  Boku s'associe aux opérateurs français pour lancer des services d'identité mobile en France

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here