Le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, fait le point sur la situation sanitaire en France, ce lundi à partir de 18 heures, tandis que le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont réuni les chefs des groupes parlementaires dans la matinée.

>> Lire aussi: Covid-19. 5 000 cas par jour avant le 15 décembre: la France pourra-t-elle se déconfiner?

Il a insisté sur les chiffres, sans évoquer les nouvelles mesures à partir du 15 décembre et pour les vacances de Noël, même s’il n’était pas très optimiste quant au fameux cap des 5000 cas positifs en 24 heures à atteindre d’ici le 15 décembre.

Phase d’analyse

“Malgré tous nos efforts, nous sommes toujours confrontés à un risque élevé de rebond de l’épidémie”, a-t-il déclaré, a-t-il averti lors d’une conférence de presse. “Ces derniers jours, le niveau de contamination n’a plus baissé quotidiennement” et l’impact de l’épidémie de Covid-19 sur le système hospitalier “reste important”, a déclaré le numéro deux du ministère de la Santé.

La France a enregistré en moyenne 10 000 nouveaux cas par jour pendant une semaine, «contre 5 000 en plein été», un niveau également couvert par l’exécutif pour les restrictions de voyage et la réouverture d’établissements ouverts au public à partir du 15 décembre .

“Il est difficile de prévoir les changements, mais si les conditions actuelles se maintiennent, il sera très difficile d’atteindre cet objectif”, a admis Jérôme Solomon.

Pressé de dire si cette situation pourrait compromettre le calendrier de déconfinement, il a expliqué que les autorités sanitaires étaient « dans une phase de diagnostic » et que « tout dépend (il) l’évolution dans les prochains jours. » “Toutes les preuves disponibles seront prises en temps utile”, a-t-il ajouté.

READ  Les hommes de Leicester ont été condamnés à une amende pour avoir tenté de se rendre en France en ferry puis en train

Le 15 décembre, le directeur général de la santé (DGS) a émis une «note de prudence» pour les vacances de cette année, qui «craignaient toutes qu’une importante contamination intrafamiliale n’ait lieu».
“3 411 cas de plus” ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, a déclaré Jerome Solomon, mais plus tôt cette semaine, les données marquent toujours une carie car moins de tests sont effectués dimanche.

«L’impact est une grande pression hospitalière et de réanimation au-dessus des niveaux d’alerte», a ajouté la DGS, ajoutant que 26 365 patients ont été hospitalisés avec un diagnostic de Covid-19, dont 3 198 en réanimation.

La France espère rattraper son retard l’objectif de 5000 infections par jour au moment de la décontamination le 15 décembre. C’était clairement l’objectif fixé par le président Emmanuel Macron dans son dernier discours.