Que ce soit la puissance de ses prières ou ses cellules T qui l’ont fait, 116 ans Français maintenant Lucile Randon a survécu COVID-19.

La religieuse, dont religieux Le nom est Sœur André, elle est la deuxième personne vivante la plus âgée au monde, selon le Groupe de recherche en gérontologie, qui valide les détails des personnes soupçonnées d’avoir 110 ans ou plus.

CLIQUEZ ICI POUR UNE COUVERTURE COMPLÈTE DU CORONAVIRUS

Les médias français rapportent que la religieuse, dont le nom religieux est Sœur André, a été testée positive pour le virus à la mi-janvier dans la ville de Toulon, dans le sud de la France. Mais seulement trois semaines plus tard, il est apte comme violon, bien que dans son fauteuil roulant normal. Il est également en assez bonne santé pour espérer son 117e anniversaire jeudi.

Elle a déclaré au journal Var-Matin “Je ne savais même pas que je l’avais”.

Sœur André, qui est aveugle, ne s’est même pas inquiétée lorsqu’elle a entendu l’actualité du diagnostic.

“Il ne m’a pas posé de questions sur sa santé, mais sur ses habitudes”, a déclaré au journal David Tavella, responsable des communications de la maison de retraite où il vit. «Par exemple, elle voulait savoir si les repas ou l’heure du coucher allaient changer. Elle n’a montré aucune peur de la maladie. D’un autre côté, elle était très inquiète pour les autres résidents.

CORONAVIRUS: CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Tout le monde n’a pas partagé la fortune de sœur André: en janvier, 81 des 88 habitants de la structure testé positif et environ 10 sont morts, selon le journal.

READ  Wuhan réagit après la fête dans une piscine bondée

La religieuse serait maintenant officiellement guérie: elle a été autorisée à participer Masse.