Guéri du COVID et voyager en Israël ? Aucun test PCR requis

Les personnes qui se sont remises du COVID-19 au cours des trois derniers mois ne seront plus tenues de passer un test PCR avant d’embarquer sur un vol à destination d’Israël, a établi le comité interministériel des exceptions dimanche soir.

Jusqu’à présent, les récupérateurs devaient soumettre un application formulaire au comité des exceptions à l’avance pour être exempté de faire un test PCR. Désormais, cette demande ne sera plus nécessaire.
Qualifier, les voyageurs il doit avoir été testé positif il y a entre 11 jours et trois mois. Ils doivent présenter le résultat du test positif en plus de remplir la déclaration du passager à l’arrivée, qui est requise pour toute personne entrant dans le pays.

Résultats de test positifs d’un antigène ou un autre test n’est pas admissible ; cependant, un certificat de récupération d’Israël non basé sur un test PCR et délivré au cours des trois derniers mois suffirait.

Tests PCR traités par AID Genomics (crédit : AID GENOMICS)

Le comité a déclaré que la décision a déjà été transmise aux compagnies aériennes et prend effet immédiatement.

Cela ne change pas les règles d’entrée dans le pays, bien sûr.

READ  L'ancien diplomate Richard G. Olson implique le général américain à la retraite John Allen dans une enquête de lobbying au Qatar

À ce jour, Israël n’est pas ouvert aux touristes individuels, mais uniquement aux parents au premier degré de personnes vivant en Israël et à certains groupes d’autres personnes, tous avec une approbation spéciale. Les visites sont également autorisées pour les petits groupes de touristes pré-autorisés.

Tous les Israéliens sont libres d’entrer dans le pays.

Le ministère de la Santé a également mis à jour la liste des villages rouges, oranges et jaunes lundi juste avant le début de la fête de Souccot. À partir du 27 septembre, le Mexique ne sera plus un pays rouge ou interdit.

Il ne reste que trois pays rouges : la Bulgarie, le Brésil et la Turquie. Pour voyager dans les pays rouges, les gens doivent obtenir une approbation spéciale du comité des exceptions.

A également publié la liste des pays jaunes : Autriche, Uruguay, Bahreïn, Gabon, Hong Kong, Taïwan, Nouvelle-Zélande, Chine, Slovaquie, Pologne, République tchèque et Chypre.

Tous les autres pays sont considérés comme orange.

Depuis le 3 septembre, les personnes qui ont reçu une vaccination de rappel ont été vaccinées avec deux doses d’un vaccin approuvé dans les six mois, les personnes qui se sont rétablies du virus et ont reçu une injection ou qui se sont généralement rétablies au cours des six derniers mois n’ont plus à être isolées pendant 7-14 jours après le retour. Au lieu de cela, ils peuvent effectuer un test PCR à l’aéroport et être libérés une fois qu’un résultat négatif est obtenu ou que 24 heures se sont écoulées, selon la première éventualité.

READ  BioNTech "tourne chaque pierre" pour augmenter la production de vaccins Covid-19, déclare le co-fondateur

Les personnes qui ne sont pas vaccinées ou guéries doivent être isolées pendant 7 à 14 jours lorsqu’elles entrent dans le pays depuis l’étranger, peu importe où.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here