Ishan Shukla Animation ‘Schirkoa’ lance la capture de mouvement en France

Le réalisateur indien Ishan Shukla a commencé la capture de mouvement de son premier long métrage d’animation « Schirkoa » à Angoulême, en France.

Le film raconte l’histoire d’un employé ennuyé qui a peut-être accidentellement déclenché une révolution dans un monde dystopique étrange, Schirkoa, où les citoyens vivent avec des sacs en papier sur la tête pour dissoudre les différences politiques, culturelles et religieuses.

Il est basé sur le court métrage du même nom de 2016 de Shukla qui a voyagé dans plus de 120 festivals de films et a remporté 30 prix, dont des prix au LA Shorts Fest, SIGGRAPH Asia, Oaxaca FilmFest et Venice Film Week.

Les voix off du film incluent Golshifteh Farahani (« Invasion »), Asia Argento (« Sans Soleil »), Soko (« Mayday »), Arish Ahmad Khan alias King Khan, leader du groupe de garage rock et de soul psychédélique basé à Berlin. King Khan and the Shrines et Denzil Smith (« Tenet »), tandis que Shahbaz Sarwar et Tibu Fortes feront leurs débuts au cinéma dans le rôle principal. Le réalisateur français Gaspar Noe, l’acteur-musicien indien Piyush Mishra et le réalisateur philippin Lav Diaz apparaîtront également en tant que guest stars en VO.

Le film est une coproduction indo-française entre le studio d’animation d’Ishan Shukla Red Cigarette Media et la société de production parisienne Dissidenz Films, en collaboration avec la société allemande Rapid Eye Movies. Il a été réalisé avec le soutien du fonds Cinémas du Monde du CNC et de la région NordRhein Westfalen en Allemagne, ainsi qu’une subvention du développeur de logiciels de création de personnages et d’animation 2D/3D Reallusion.

READ  Le Hamptons Film Festival projettera "Spencer", "Power of the Dog"

« Schirkoa » a également reçu un Epic MegaGrant d’Epic Games, qui sera utilisé pour soutenir la production du film, qui utilise un pipeline basé sur Epic’s Unreal Engine, une technologie utilisée dans les jeux et dans la production virtuelle d’action en direct « The Mandalorian « et » Solo : Une histoire de Star Wars « .

« Traditionnellement, nous n’avions que des storyboards bruts ou un aperçu gris de la fenêtre pour imaginer à quoi le film aurait pu ressembler à la fin de l’éditorial », explique Shukla. « Avec un flux de travail WYSIWYG, nous pouvons filmer de manière beaucoup plus créative qu’auparavant. Nous pouvons avoir une idée de la mise au point, de la couleur, de l’aspect final, des textures, des effets, du post-traitement de la caméra, le tout dans le moteur de jeu. Nous finissons par tourner le film d’une manière plus réaliste avec plusieurs angles de caméra et un rouleau B. Cela nous donne plus de marge de manœuvre dans la phase animée pour rendre la séquence la plus engageante possible. »

Bich-Quan Tran de Dissidenz Films a déclaré : « J’ai présenté « Schirkoa » au studio de motion capture SolidAnim à Angoulême. Ils se sont tout de suite intéressés au projet car ils connaissaient déjà l’utilisation de la technologie des moteurs de jeux vidéo en animation 3D et étaient convaincus du caractère innovant et durable du pipeline, au point de s’y associer en tant que coproducteurs. »

Angoulême accueille chaque année le Festival International de la Bande Dessinée et abrite également 40 studios d’animation et de jeux vidéo qui produisent la moitié de la production française d’animation.

READ  Les images de vidéosurveillance du Stade de France de la finale de la Ligue des champions ont déjà été supprimées, selon le responsable

La partition sera composée par Sneha Khanwalkar (« Gangs of Wasseypur ») et comprendra de la musique de King Khan et Saba Lou.

Acquisition du mouvement « Schirkoa ».
Cigarette rouge moyenne

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here