La championne des États-Unis en titre a renouvelé son chemin vers la Coupe du monde féminine

Publié le:

Miami (AFP)

La double championne des États-Unis en titre aura un parcours de qualification renouvelé pour la Coupe du monde féminine 2023 avec les changements annoncés jeudi par la CONCACAF.

L’instance dirigeante du football nord-américain organisera un nouvel événement féminin, le Championnat W de la CONCACAF, en 2022 et une première édition de la Gold Cup féminine à 12 équipes en 2024.

Les qualifications pour le championnat W débuteront en novembre, avec 30 équipes en route pour la Coupe du monde féminine 2023 en Australie et en Nouvelle-Zélande et les Jeux olympiques de Paris 2024.

« Ces nouvelles compétitions vont changer les règles du jeu pour le football féminin dans la CONCACAF », a déclaré Karina LeBlanc, responsable du football féminin de la CONCACAF. « Nous fournissons une plate-forme pour que les joueurs de la Concacaf puissent prospérer. »

Les États-Unis et le Canada, les deux équipes les mieux classées de la région, participeront au championnat W et six groupes de cinq nations s’affronteront en phase de groupes de novembre à avril, les vainqueurs de groupe rejoignant les États-Unis et le Canada. dans l’éventualité.

Les huit équipes seront divisées en deux groupes de quatre et les deux premières de chacune se qualifieront pour les demi-finales et obtiendront une place pour la Coupe du monde féminine 2023. Les équipes classées troisième atteindront les éliminatoires intercontinentales pour les places pour la Coupe du monde féminine. .

Le vainqueur du Championnat W 2022 se qualifie également pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Les finalistes et troisièmes se rencontreront dans une série de Jeux Olympiques qui se joueront en septembre 2023 pour une autre place à Paris.

READ  Lime lance des scooters électriques à Anvers

Les équipes qui réservent des dates olympiques en France deviendront également les deux meilleures qualifiées pour la Women’s Gold Cup 2024.

Les États-Unis ont remporté la Coupe du monde féminine 2015 au Canada et la Coupe du monde féminine 2019 en France. Les Américaines ont remporté quatre titres et n’ont jamais terminé pire que troisième dans cette épreuve depuis ses débuts en 1991.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here