La France lance un fonds de modernisation de 10 millions d’euros pour les secteurs du cinéma, de la télévision et du jeu vidéo | nouvelles

Le Centre national du cinéma français (CNC) a lancé une ligne de prêt temporaire de 10 millions d’euros pour soutenir des initiatives visant à moderniser les infrastructures des secteurs français du cinéma, de la télévision et du jeu vidéo en reconstruction suite au choc économique de la pandémie Covid -19.

Il investira jusqu’à 800 000 € dans des projets d’infrastructure individuels de grande envergure visant à rendre les industries créatives et audiovisuelles numériques françaises plus compétitives à l’international. Le nouveau financement s’ajoutera à d’autres programmes d’aide d’urgence Covid-19 destinés aux secteurs les plus touchés du secteur audiovisuel, tels que la distribution et l’exposition.

Les trois axes prioritaires du CNC sont la modernisation des studios français pour répondre aux besoins de la production contemporaine de films et de séries télévisées, l’amélioration de «l’excellence» des secteurs de production numérique français, y compris les effets visuels, l’animation et la production de jeux veiller à ce que les industries du cinéma, de la télévision et des jeux vidéo du pays soient socialement et écologiquement responsables.

La période de candidature s’étend du 12 février au 2 avril 202 et les candidatures seront évaluées par un comité spécial, composé de professionnels de l’ensemble de la chaîne de production et de distribution française.

Le comité sera présidé par Gilles Gaillard, ancien PDG de la société d’effets spéciaux et d’animation Mikros Image. Parmi les autres membres figurent Carole Scotta, co-responsable de la société cinématographique Haut et Court de Nicolas Bonnell, responsable des effets visuels Netflix et Benoît Ruiz, expert en environnement et innovation CNC, également co-fondateur du cabinet de conseil Workflowers.

READ  Konami largue la star française et barcelonaise Antoine Griezmann après des allégations de racisme • Eurogamer.net

L’agence a annoncé la mesure lors du salon Paris Images, en ligne du 25 au 29 janvier.

“La France dispose de toutes les ressources pour devenir l’un des plus grands sites de tournage internationaux au monde et nous devons donner un nouvel élan à nos efforts”, a déclaré le président du CNC, Dominique Boutonnat.

Les récentes productions internationales à tourner en France incluent Searchlight Pictures ‘ La dépêche française, réalisé par Wes Anderson et avec Bill Murray, la série Sky Riviera et la série Netflix Emily à Paris.

Boutonnat a souligné que le nouvel investissement était en partie motivé par la volonté de la France de tirer pleinement parti de la demande internationale de contenus et d’installations de production créée par les plateformes de streaming en constante augmentation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here