Le directeur général de l’OMS et le ministre-président de Wallonie, Belgique, signent un accord-cadre aux côtés de l’AGNU

Le 21 septembre, en marge de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, un nouvel accord-cadre a été signé entre le gouvernement wallon, la Belgique et l’Organisation mondiale de la santé.

Le ministre-président de Wallonie, Belgique, Elio Di Rupo a rencontré le Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS pour élargir encore le partenariat stratégique entre la Wallonie et l’OMS. L’accord-cadre facilitera, entre autres, les contributions financières aux travaux de l’OMS, avec un accent particulier sur la coopération technique en matière de santé dans les pays prioritaires d’Afrique qui sont au cœur des efforts de coopération au développement du gouvernement wallon.

Avec le nouvel accord, la coopération conjointe dans des domaines d’intérêt commun, y compris la vaccination, la recherche et les initiatives politiques, devrait commencer dès que possible.

Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré : « L’OMS est très reconnaissante d’avoir le soutien technique et financier de la Wallonie et nous attendons avec impatience notre collaboration, en travaillant ensemble pour mettre en œuvre des programmes et des politiques qui peuvent améliorer la santé et la vie des personnes qui en ont le plus besoin ».

M. Elio Di Rupo a déclaré : « La signature de cet accord-cadre est une première étape dans la nouvelle coopération entre la Wallonie et l’OMS. Les discussions entre les deux parties se poursuivront dans les mois à venir afin de mettre en œuvre les objectifs fixés dans cet accord à travers des programmes d’action communs ».

L’accord se concentre sur des domaines particuliers où la valeur ajoutée du partenariat aura le plus grand impact. À cette fin, des programmes d’action conjoints seront élaborés pour appuyer la mise en œuvre de programmes et d’activités de santé publique visant à renforcer les systèmes de santé en Afrique. Pour ces programmes il est prévu de travailler sur l’équité et la recherche vaccinale, ainsi que la mise en place d’une politique de santé dans le domaine de la médecine physique et de la réadaptation. D’autres domaines d’intérêt clés incluent le soutien au Partenariat pour la couverture sanitaire universelle.

READ  Les cyclistes Pak partent pour le championnat du monde en Belgique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here