Le gouvernement fédéral belge a décidé d’allouer 135 millions d’euros de crédits de défense pour financer des entreprises qui produiront des avions de queue horizontaux pour des avions de combat américains F-35, dont 34 ont été commandés en 2018, selon plusieurs sources.

Cela a été approuvé vendredi lors d’une révision budgétaire, dans laquelle le déficit public pour 2021 a été fixé à 29,94 milliards d’euros (6,3% du PIB).

Le transfert aux services économiques et financiers de 135 millions d’euros, sur une provision de 277 millions d’euros pour le ministère de la Défense au titre de la loi sur la planification militaire, a été l’un des ajustements approuvés par l’équipe du premier ministre Alexander De Croo, selon l’État. Secrétaire pour les questions budgétaires, Eva De Bleeker.

La somme de 105 millions et 35 millions d’euros sera transférée respectivement à l’Economie et aux Finances.

“Lors de l’achat des avions de combat, il a été convenu qu’une partie de la production des F-35 aurait lieu en Belgique”, a déclaré le ministre De Bleeker. “Cela permet à notre pays de partager les retombées économiques générées par la production des F-35”, a-t-il expliqué dans un communiqué de presse.

Trois compagnies aériennes, Asco, Sabca et Sonaca, produiront les plans de queue horizontaux des 300-400 F-35 Lightning II que la société américaine Lockheed Martin espère exporter.

L’aide, fournie par le biais du bras financier du gouvernement fédéral, la Société fédérale de participations et d’investissement (SFPI), viendra comme un coup de pouce, permettant aux entreprises de réaliser les investissements dont elles ont besoin.

Le Brussels Times

READ  Amazon va recruter 3500 emplois technologiques aux États-Unis