Le premier film arabe controversé de Netflix

Le premier original en langue arabe de Netflix, We Know Each Other… or not, accusé de « décadence morale » au Moyen-Orient en raison d’un personnage gay.

Netflix

On se connaît… ou on ne se connaît pas, premier long métrage original arabe de Netflix, est le remake du film italien De parfaits inconnus adapté en France sous le titre Le Jeu. conservateurs au Moyen-Orient quelques jours après son lancement le 20 janvier.

Le film critique un homme politique égyptien qui, entre autres, l’accuse de corruption et de promotion de l’homosexualité et de l’infidélité. Et même de faire partie d’un complot visant à troubler la paix de la société arabe.

Pour rappel, on se connaît… ou pas, avec Nadine Labaki, scénariste et réalisatrice de Capharnaüm et la star égyptienne Mona Zaki, racontant l’histoire d’un groupe d’amis au Liban jouant un soir à un jeu. Où ils mettent tous les appels et SMS sur leurs téléphones à disposition les uns des autres, révélant tous leurs secrets.

La polémique a enflé sur Twitter, entraînant un torrent de messages anti-gays. Ainsi certains accusent le film de promouvoir l’homosexualité et la « dégradation morale », et d' »introduire des idées occidentales dans une société conservatrice ». Un utilisateur a accusé le film d’être un « crime », ajoutant que non seulement il devrait être interdit, mais que toutes les personnes impliquées devraient faire face à un « procès ».

Récemment, The Eternals de Chloé Zhao a été interdit et West Side Story a été banni des cinémas dans la plupart des régions du Moyen-Orient en raison de son inclusion de personnages LGBTQ +. Cependant, comme il est diffusé en ligne, nous nous connaissons… ou pas, il n’a pas eu à passer par la censure locale et a pu accéder à Netflix sans interruption.

READ  Netflix domine les Golden Globes de 2021

Beaucoup d’indignation a émergé en Égypte (on se connaît… Or Not est une coproduction égyptienne), réalisé notamment par Mona Zaki, qui enlève ses sous-vêtements dans une scène du film (même si on ne voit rien) parce qu’il ne ‘t Il n’y a pas de nudité du tout.) Un utilisateur de Twitter a accusé Zaki – la mégastar en Egypte – de faire partie d’un plan caché de l’extérieur pour forcer le changement social.

Les politiciens s’en mêlent

En dehors des réseaux sociaux, l’avocat égyptien Ayman Mahfouz a affirmé que le film était un « complot visant à troubler la paix de la société arabe » et que Mona Zaki en est le « porte-drapeau ». selon Le journaliste hollywoodienAyman Mahfouz – qui en 2020 a intenté une action en justice contre le fils transgenre de l’acteur égyptien Hisham Selim pour une publication Instagram qui, selon lui, faisait la promotion de l’homosexualité – prépare actuellement une action en justice pour nous faire connaître… ou pas de Netflix.

Divers sites d’information égyptiens et la version arabe de CNN ont également rapporté que le film avait même été mentionné par le politicien égyptien Mustafa Bakri, qui a déclaré dans une déclaration au président du Parlement égyptien qu’il « incite à la perversion et à la trahison ».

En Égypte, contrairement aux États du Golfe, l’homosexualité n’est pas officiellement illégale, bien qu’elle soit systématiquement réprimée dans la société. Mais face à la polémique, les partisans du film ont été nombreux, louant à la fois le scénario – qui soulève de vraies questions souvent ignorées – et la production elle-même, tout en critiquant les attitudes de ceux qui l’attaquent.

READ  lakshmipriyaa chandramouli: Lakshmipriyaa Chandramouli participe au French Rendezvous Festival à Pondichéry | Nouvelles du cinéma tamoul

Ainsi, un hashtag de fan qui se traduit par #ImAlsoAPerfectStranger est apparu sur Twitter. L’une des plus grandes stars internationales égyptiennes, Amr Waked, connu pour ses rôles dans Syriana et Lucy entre autres, a tweeté que quiconque « craignait » qu’un film puisse changer sa foi n’avait pas vraiment la foi.

Malgré tout le battage médiatique, nous nous connaissons… Or Not a été un succès en termes de visionnage, en tête du classement Netflix dans la région et en confirmant la politique de Netflix de produire plus de contenu sous-titré. En France, il se classe actuellement sixième parmi les 10 meilleurs films de la plateforme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here