Le spectacle de la mi-temps du Super Bowl a apporté toute la chaleur du hip-hop

Les « gangsters originaux » Snoop Dogg et Dr. Dre ont joué avec le mentoré de Dre Eminem, la reine du hip-hop R&B Mary J. Blige et la star du rap Kendrick Lamar.

C’était non seulement la première fois que des artistes hip-hop étaient les principaux interprètes du spectacle d’entracte, mais cela offrait également à la génération X l’occasion de voir si leurs mouvements de danse étaient toujours « bombes » ou s’ils étaient « totalement dérangés » pour je le pense.

Et puisque le match a été joué au SoFi Stadium de Los Angeles, naturellement Snoop et Dre ont tout lancé avec « The Next Episode » et nous ont mis dans une ambiance « California Love ».

L’invité surprise 50 Cent s’est ensuite présenté pour interpréter l’hymne d’anniversaire préféré de tous les temps « In Da Club ».

Ensuite, il était temps pour Blige de monter sur scène avec ses succès palpitants, « Family Affair » et « No More Drama ».

Elle a été suivie par Lamar, lauréate du prix Pulitizer, entourée de danseurs vêtus de noir et portant des bandeaux « Dre Day ». La performance puissante semblait rappeler la force et le style de « Formation » de Beyonce lors de son apparition à la mi-temps en 2016.

Accompagné d’un groupe avec Anderson .Paak à la batterie, Eminem était le suivant avec « Lose Yourself », qui a évidemment fait perdre la parole au public. Eminem a terminé la chanson et s’est agenouillé, un geste rendu célèbre par l’ancien quart-arrière de la NFL Colin Kaepernick comme un acte de protestation contre la brutalité policière et la discrimination raciale.

Ensuite, il était temps de revenir au Dr Dre, qui semblait produire toute la performance à partir d’une table d’harmonie au sommet d’un ensemble faisant référence à un quartier du sud de Los Angeles. Dre a joué un fragment de « I Ain’t Mad At Cha » au piano en hommage à l’ancien collaborateur de la côte ouest et rappeur Tupac Shakur, qui a été abattu à l’âge de 25 ans en 1996. Il a ensuite rappelé au public qui est  » still got love for the street » avec quelques mesures de « Still DRE » avec Snoop Dogg.

READ  'The French Dispatch' est fascinant et un peu bizarre

Et… c’est comme ça qu’on montre aux jeunes têtes que les vieilles têtes l’ont encore !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here