Les restrictions sur les faux-semblants sont au point mort jusqu’en Belgique

Les restrictions sur les faux-semblants sont au point mort jusqu’en Belgique

La réunion d’aujourd’hui de la Commission F1 voit l’action de la FIA sur le marsouin retardée jusqu’après la pause estivale, alors que les équipes acceptent enfin d’augmenter le plafond budgétaire.

Bien que l’introduction de la métrique visant à réduire le rebond devait initialement être introduite à Silverstone, elle a ensuite été retardée jusqu’au Grand Prix de France alors que la FIA tentait d’acquérir plus de données tout en travaillant avec les équipes.

Cependant, après la réunion de la Commission F1 d’aujourd’hui, la métrique ne sera introduite qu’après la pause estivale du Grand Prix de Belgique.

« Il y a eu une discussion sur le projet de directive technique qui traite des problèmes de sécurité liés au balancement vertical des voitures (également appelé fopoising) », a indiqué la FIA dans un communiqué.

« Suite au retour d’expérience et à la concertation avec les équipes et afin de permettre aux équipes de faire les mises à jour nécessaires des assemblages de planches et de patins, ce qui assurera une application correcte de la métrique utilisée pour mesurer cette oscillation sur toutes les voitures, la mise en place de la projet technique La directive donnée aux équipes avant le Grand Prix de Grande-Bretagne prendra effet à partir du Grand Prix de Belgique.

« Les contrôles renforcés par la FIA introduits depuis le Grand Prix du Canada se poursuivront », a-t-il ajouté. « Plusieurs actions proposées pour résoudre ce problème dans le règlement technique de 2023 ont également été discutées, avec des orientations claires à apporter au comité consultatif technique. »

En ce qui concerne la demande à certaines des plus grandes équipes de relever le plafond budgétaire, la FIA admet que « l’augmentation rapide des taux d’inflation depuis la fin de 2021 a affecté les équipes de Formule 1, et c’est l’avis de la FIA et de la Formule 1 . 1 que cela crée un risque de non-conformité avec le règlement financier si aucune mesure n’est prise ».

READ  Edu a pris le contrôle du transfert de 30 millions de livres sterling d'Arsenal pour la star belge dans le cadre de l'accord Casemiro de Man United

En conséquence, après consultation du Comité consultatif financier ces dernières semaines, la FIA a soumis une proposition à la Commission qui a été approuvée à la majorité requise avec le soutien de la FIA, de la Formule 1 et de neuf équipes.

« La proposition reconnaît l’augmentation inattendue des coûts supportés par les équipes en 2022 permettant ainsi une indexation à un taux limité de 3,1 % (qui tient compte du seuil d’inflation initial de 3 % déjà prévu par le règlement) et permettant la capitalisation de ce taux à partir de 2023. Cela maintiendra l’intégrité à long terme du règlement financier « , lit-on dans le communiqué de la FIA.

La Commission a également décidé à la majorité de mettre à jour le règlement pour permettre aux tests de pré-saison d’avoir lieu hors d’Europe, quatre jours avant la première manche du championnat, tandis que pour la formule moteur 2026, il a été confirmé que le paquet du règlement approche. conclusion.

Découvrez notre galerie du vendredi à Spielberg ici.



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here