Macron décide de relever l’âge de la retraite en France dans le bilan

Le président français Emmanuel Macron a décidé de ne pas repousser l’âge de la retraite à 65 ans dans un projet de loi de finances, rejetant une idée qui avait provoqué la colère des syndicats et divisé son alliance centriste.

Cette décision signale que Macron a été contraint de faire face à une opposition plus forte lors de son deuxième mandat après que son parti ait perdu la majorité au parlement en juin.

Le parti d’extrême droite de Marine Le Pen et l’alliance de gauche dirigée par Jean-Luc Mélenchon s’opposent au relèvement de l’âge de la retraite. Macron devra donc trouver des alliés au centre-droit pour que la réforme passe.

La Première ministre Élisabeth Borne a déclaré jeudi à l’Agence France-Presse que le gouvernement allait entamer des négociations avec les syndicats, le patronat et d’autres partis politiques en vue de faire adopter une loi dans les prochains mois.

Le gouvernement veut toujours relever l’âge de la retraite de 62 ans à 65 ans, l’une des promesses électorales de Macron qu’il considère comme la clé de l’assainissement des finances publiques françaises.

« Nous avons choisi le dialogue et la concertation », a déclaré Borne.

La prise de contrôle intervient alors que le syndicat d’extrême gauche CGT organise jeudi une journée de grève nationale pour protester contre la réforme des retraites et exiger des salaires plus élevés dans un contexte de crise du coût de la vie.

Le patron de la CGT, Philippe Martinez, a déclaré à France 2 que le syndicat maintiendrait la pression : « Pour nous, c’est le point de départ d’un mouvement ».

READ  Galerie : La splendeur d'un champion belge lors de la course la plus importante de Belgique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here