Marcus Armstrong s’impose aux Pays-Bas pour sa troisième victoire dans une course sprint de la saison de Formule 2

Marcus Armstrong a conduit du début à la fin pour devenir le deuxième Néo-Zélandais en autant de semaines à remporter une course de sprint de Formule 2.

Le pilote de Christchurch a gagné sur le circuit de Vandvoort aux Pays-Bas samedi (dimanche, heure de la Nouvelle-Zélande), égalant la victoire de l’Aucklander Liam Lawson en Belgique la semaine dernière.

C’était la troisième victoire d’Armstrong dans une course de sprint cette saison après avoir triomphé en Italie et en Autriche.

Le pilote de 22 ans était en deuxième position sur la grille de départ mais a pris le départ le plus rapide et l’a conservé jusqu’au bout, gérant parfaitement un redémarrage tardif de la voiture de sécurité.

LIRE LA SUITE:
* Liam Lawson remporte le deuxième podium en F2 lors du grand week-end en Belgique
* Liam Lawson remporte la course de Formule 2 Sprint après le tour d’essais libres de F1 en Belgique
* Liam Lawson découvre la Formule 1 lors de la séance d’essais libres du Grand Prix de Belgique
* Marcus Armstrong remporte sa première course de Formule 2 de la saison

« Bonne course, heureux d’obtenir la victoire et 10 points de plus », a déclaré Armstrong, qui court pour l’équipe Hitech Grand Prix.

« C’est toujours agréable d’avoir du champagne, surtout ici, c’est une piste top. Clém [Novalak] m’a poussé jusqu’au bout, donc ça n’a pas été facile du tout. Vraiment heureux. »

Novalak, qui était en pole position, a terminé deuxième, Dennis Hauger tenant Jüri Vips pour la troisième place.

Marcus Armstrong célèbre après avoir remporté la course de sprint F2 aux Pays-Bas.

Clive Mason / Getty Images

Marcus Armstrong célèbre après avoir remporté la course de sprint F2 aux Pays-Bas.

Armstrong a déclaré que ce n’était « pas la course la plus facile, bien qu’il soit en tête du classement ».

« C’est l’un de ces endroits où il faut vraiment prendre soin de ses pneus et ça peut mal tourner à tout moment en Formule 2.

« Je sais que jusqu’à présent c’est le sujet de ma vie, la gestion des pneus, mais c’est vraiment important et surtout ici.

« J’aurais pu sauter à tout moment, donc il suffisait d’essayer de rester sous cette limite et de gérer mon écart avec Clém. Le début était très important, tout comme le redémarrage à la fin. Nous avons cloué ces deux choses et nous y voilà. »

Armstrong a déclaré que ses départs avaient été « l’une de mes forces » cette saison, mais qu’il était « sale du côté droit, donc je ne m’attendais pas à jeter Clem ».

« Mais nous avons fait le travail et mes ingénieurs ont obtenu le bon pourcentage d’accélération et la cartographie de l’embrayage, donc je suis très satisfait de cela. Donc j’ai essentiellement conduit la chose. Je suis vraiment content de l’avoir gagné. Cela aurait pu aller dans les deux sens pour être juste.

Le vainqueur de la course, Marcus Armstrong, mène le peloton à Vandvoort.

Clive Mason / Getty Images

Le vainqueur de la course, Marcus Armstrong, mène le peloton à Vandvoort.

Lawson, troisième de la course F2 en Belgique, a terminé cinquième du sprint de Vandvoort et cinquième au classement général du championnat.

Armstrong est 10e du classement mené par le Brésilien Felipe Drugovich, le Français Theo Pourchaire et l’Américain Logan Sargeant.

La course phare des Pays-Bas aura lieu dimanche (heure de Nouvelle-Zélande lundi).

READ  Rwanda : cinq jeunes joueurs rwandais en Europe qui peuvent aider l'Amavubi Squad à grandir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here