Qu’est-ce que l’Assemblée nationale française et comment fonctionne-t-elle ?

L’Assemblée nationale est la chambre basse du parlement français, pour les lecteurs britanniques l’équivalent de la Chambre des communes.

La chambre haute de la France est le Sénat. Ces deux assemblages ils constituent le parlement français et ont tous deux un rôle à jouer dans le vote des lois.

L’Assemblée nationale est composée de 577 parlementaires, appelés députés, voté par les Français lors des élections législatives. Ces élections ont lieu tous les cinq ans après l’élection présidentielle.

Les parlementaires se réunissent au Palais Bourbon dans le 7e arrondissement de Paris.

Lire la suite : Macron perd la majorité absolue aux élections législatives françaises

En revanche, les 348 sénateurs (sénateurs) sont votés au suffrage indirect. Dans ce cas, 162 000 élus à travers la France, comme des parlementaires, des conseillers régionaux et départementaux, etc., votent pour leur sénateur préféré. Les sénateurs ont un mandat de six ans.

Ils se retrouvent au Palais du Luxembourg dans le sixième arrondissement de Paris.

Lire la suite : Graphiques simples : comment les sièges sont répartis dans le nouveau parlement français

Lire la suite : MAP : Quelles régions de France ont élu les 89 nouveaux députés d’extrême droite ?

Rôle de l’Assemblée nationale

Les parlementaires français participent à la fois à la proposition de nouvelles lois et au vote des projets de loi.

Ils peuvent, par exemple, proposer une proposition de loi (une facture). Les sénateurs peuvent également proposer des projets de loi. Si un parlementaire présente un projet de loi, il doit d’abord être discuté à l’Assemblée nationale alors que si un sénateur présente un projet de loi, il doit d’abord être discuté au Sénat.

READ  Le Danemark réserve des billets pour la Coupe du monde pendant la tenue de l'Angleterre

Les parlementaires votent aussi projets de loi. Ce sont les projets de loi du gouvernement. Ils doivent passer par les deux chambres du Parlement avant de pouvoir devenir loi.

Les parlementaires ont également le pouvoir de proposer des amendements aux projets de loi.

Lire la suite: Elections législatives : quels sont les rôles et devoirs des parlementaires français ?

Les lois sont votées en France une fois les projets de loi approuvés par les deux chambres du parlement. Un projet de loi est, par exemple, discuté pour la première fois à la chambre basse. S’il est approuvé, il est envoyé au Sénat pour discussion. Les sénateurs proposeront souvent des amendements et le projet de loi sera donc renvoyé à l’Assemblée nationale.

Ce processus de va-et-vient est connu sous le nom de la navette parlementaire (navette parlementaire).

Si aucun accord n’est trouvé, une commission parlementaire mixte est mise en place pour trouver un compromis. S’il échoue encore, l’Assemblée nationale a le dernier mot.

Quel est le rôle du président de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale est élu lors de la première session parlementaire après les élections législatives.

Lire la suite: Abad s’en va, Schiappa revient… rencontre avec les nouveaux ministres français remaniée

Le rôle du président est de présider les débats à l’hémicycle, de veiller au maintien de l’ordre et au respect des règles et, d’une manière générale, au fonctionnement de l’hémicycle. Même pour les lecteurs britanniques, ce rôle ressemble à celui du président de la Chambre des communes.

Le président a également d’autres pouvoirs.

READ  Macron dit que la France et la Grande-Bretagne proposeront la zone de sécurité de Kaboul à l'ONU

Par exemple, il nomme trois membres du conseil constitutionnel (Conseil constitutionnel). Le président peut également renvoyer des projets de loi au conseil constitutionnel s’il pense qu’ils pourraient violer la constitution française. Enfin, le président est également consulté avant toute dissolution de l’Assemblée nationale.

Lire la suite : Macron va-t-il dissoudre le Parlement suite à la défaite d’un député ? Deux experts donnent leur avis

Groupes parlementaires

L’Assemblée nationale est composée de différents groupes parlementaires, généralement basés sur les convictions politiques des parlementaires. Ces groupes – qui peuvent être composés de parlementaires d’un même parti ou de plusieurs partis – sont officiellement reconnus et reçoivent des fonds et des droits spéciaux.

Un minimum de 15 députés est requis pour former un groupe parlementaire. Il existe des groupes classés comme « opposition » ou pro-gouvernement.

Article 49.3

L’article 49.3 de la Constitution française permet à un gouvernement de faire voter une loi sans la soumettre au vote.

Ce processus est dirigé par le Premier ministre qui doit avoir le soutien de son gouvernement.

Ce pouvoir ne peut être utilisé qu’une seule fois par session parlementaire, une période qui dure normalement environ neuf mois entre octobre et juin.

Les parlementaires ont le droit de contester une loi approuvée à l’article 49.3 en soumettant une motion de censure. Celle-ci doit être apportée dans les 24 heures suivant l’activation de l’article 49.3.

La motion de censure il doit être soutenu par au moins un dixième des membres de l’Assemblée nationale. Si la motion est rejetée, le projet de loi devient loi.

READ  La France mène son premier exercice militaire dans l'espace en première européenne, World News

L’article 49.3 a été utilisé 87 fois depuis 1958, la dernière fois en 2020, lorsque l’ancien Premier ministre Édouard Philippe l’a utilisé pour tenter de faire adopter une loi relative à la réforme des retraites. Cette proposition a finalement été abandonnée en raison de la pandémie de coronavirus.

Articles Liés

« Il faut apprendre à gouverner autrement » : les points clés de l’allocution télévisée de Macron

Répercussions électorales françaises : Macron refuse d’accepter la démission du Premier ministre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here