Voici l’histoire d’un tweet qui est devenu viral et a fait de Tomy, un pêcheur de Saint-Malo, la star d’un jour. Ce mercredi à midi, France 2 tweete un extrait d’un reportage sur la pêche au pétoncle. La scène montre Tomy, torse nu, à 8 degrés. C’est là que tout est enlevé.

La vidéo de ce tweet de France 2 provient de l’émission “13h15 samedi”. Le magazine, à l’approche de Noël, est sorti “à la rencontre de ceux qui, dans la baie de Saint-Malo, remplissent nos assiettes pendant ces périodes festives”.

Dans cette vidéo de 3 minutes, nous voyons Tomy, un pêcheur de pétoncles. Il est 8 heures du matin et il fait 8 degrés. Cependant, Tomy est torse nu et travaille avec ses bras dans l’eau glacée.

Dans cette séquence, au-delà de son travail, qui le fascine évidemment, Tomy dévoile une musculature, qui fascine les tweeters, qui multiplient les «likes» et les commentaires.

Comme cela arrive de temps en temps, la twittosphère s’emporte très rapidement. Le prénom Tomy devient même un hashtag, #Tomy, qui une fois de plus, très vite, s’est imposé comme l’une des plus grandes tendances du jour sur les réseaux sociaux en France.

Les femmes ne sont pas les dernières à s’allumer et à commenter.

“Cela m’a fait sourire,” Tomy

READ  Le Paris-Saint-Germain officialise le limogeage de son entraîneur Thomas Tuchel

France 2 note également l’engouement pour ses pêcheurs plongeurs à Saint-Jacques.

De son côté, à Saint-Malo, Tomy commence à recevoir sur son mobile toute une série de sms et messages de ses «amis». Puis il découvre l’éruption provoquée par la vidéo. Contacté ce soir, il avoue sa surprise, lui qui n’a pas de compte Twitter.

Je ne m’y attendais pas du tout.

À mon

Et de préciser que le journaliste à l’origine du service s’est joint à lui pour témoigner de sa grande stupéfaction. Une surprise encore plus grande, car après l’émission diffusée le samedi 19 décembre, il n’avait eu que quelques retours sur la qualité de son travail mais pas d’autre nature.

Face à cette “notoriété”, sans doute éphémère, Tomy tente d’être positif. Surtout en ce qui concerne son métier de collectionneur de pétoncles : “Je ne regrette pas du tout d’avoir participé à ce rapport car en plus d’apparaître tout naturellement torse nu, je crois que nous avons pu démontrer qu’il existait une alternative durable à la pêche et que c’est avant tout l’objectif du rapport.”

Il est même heureux que le tweet et donc la vidéo aient été remarqués par le ministère de la Pêche.

Et quant à ce que pense Tomy de l’agitation qu’il a provoquée avec sa musculature avec les tweeters, il répond: “Si cela peut faire sourire les femmes pour cette fin d’année, pourquoi pas” et pour clarifier immédiatement, un sourire dans sa voix, “qui ne se laissent pas emporter. Je précise que j’ai une femme”.