« Très répréhensible » : le ministre de la Défense des talibans enragé contre les combattants prenant des selfies dans les bureaux du gouvernement | Nouvelles du monde

  • Le ministre de la Défense des talibans, le mollah Mohammad Yakoob, fils du mollah Omar, a émis une réprimande dans un message audio pour l’inconduite et les abus de certains combattants.

De industantimes.com | Organisé par Kunal Gaurav, New Delhi

PUBLIÉ LE 25 SEPTEMBRE 2021 01:45 IST

Alors que les talibans passent de l’insurrection à l’administration en temps de paix, les dirigeants ont pris note des informations faisant état d’abus dans le but de présenter au monde un visage conciliant. Le ministre taliban de la Défense, le mollah Mohammad Yakoob, fils du mollah Omar, a émis une réprimande dans un message audio pour l’inconduite de certains combattants à la suite du retrait des troupes américaines d’Afghanistan, a rapporté Reuters.

« Nous vous ordonnons de les garder hors de vos rangs, sinon des mesures strictes seront prises contre vous », a déclaré Yakoob dans un message aux commandants talibans. « Nous ne voulons pas de ces gens dans nos rangs. »

Il y a eu des rapports de représailles par des combattants sunnites pachtounes contre d’anciens représentants du gouvernement et des militants de la société civile malgré les promesses d’une amnistie générale pour se présenter comme différents de l’administration islamiste intransigeante qui a régné de 1996 à 2001. Souvent sans chaîne de commandement évidente, les talibans des combattants auraient infligé des exactions à certains habitants de Kaboul.

Yaqoob, qui a supervisé les opérations militaires des talibans pendant le soulèvement, a averti que de telles actions ne seraient pas tolérées, selon Reuters.

« Comme vous le savez tous, en vertu de l’amnistie générale annoncée en Afghanistan, aucun moudjahid n’a le droit de se venger de qui que ce soit », a-t-il déclaré.

READ  une nouvelle mort, 7 personnes voulaient toujours

Le message audio a été tweeté par plusieurs comptes Twitter des talibans et a été largement partagé sur les réseaux sociaux. Cependant, on ne sait pas à quels incidents Yakoob faisait référence. Des conflits internes ont été signalés entre les différentes factions talibanes, certaines d’entre elles souhaitant opter pour une approche modérée tandis que d’autres ne souhaitent pas faire de compromis.

Yakoob a également pris note de certains combattants talibans s’écrasant dans les bureaux du gouvernement et prenant des selfies.

« C’est très discutable car tout le monde sort des téléphones portables et prend des photos dans des ministères importants et sensibles sans raison », a-t-il déclaré. « De telles sorties et prises de vues et de vidéos ne vous aideront pas dans ce monde, et même dans l’au-delà. »

(Avec la contribution des agences)

Fermer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here