Comment ça marche et pourquoi vous vous déclarez toujours

Comment ça marche et pourquoi vous vous déclarez toujours

Les Britanniques, entre autres nationalités, sont habitués à une situation où la plupart des gens n’ont pas à produire de déclaration de revenus annuelle car l’impôt est retenu à la source sur les types de revenus les plus courants, notamment les salaires, les pensions et les intérêts bancaires.

Outre la simplicité, l’un des avantages de la retenue à la source est l’immédiateté. Jusqu’à il y a quelques années, les résidents en France devaient attendre l’année suivante pour payer l’impôt correspondant après la déclaration des revenus de l’année entière.

Depuis 2019, un vaste système de retenue à la source, connu sous le nom de PAS (Prélèvement à la Source).

Cependant, malgré cela, une bizarrerie de la version française est qu’une déclaration de revenus annuelle est toujours requise pour la plupart des résidents au printemps.

Pourquoi une déclaration de revenus annuelle est-elle encore exigée pour la plupart des résidents français ?

Une déclaration de revenus annuelle est toujours requise pour la plupart des résidents car le système français est désormais une configuration hybride avec retenue à la source parallèlement à certains mécanismes fiscaux plus anciens.

Les anciens mécanismes fiscaux du système fiscal français actuel comprennent l’imposition de la cellule familiale dans son ensemble, avec des réductions d’impôts afférentes appliquées en fonction de la taille de la famille, ainsi que divers niches fiscales (dégrèvement fiscal) méthodes d’investissement ou de dépense qui permettent aux personnes de bénéficier de réductions de leurs revenus déclarables ou d’obtenir des déductions de leur charge fiscale.

Cela signifie que l’obligation de déclaration de revenus annuelle est toujours en place pour la plupart des gens, à l’exception d’une minorité avec des questions fiscales très simples qui peuvent bénéficier d’un régime de déclaration tacite.

Lire la suite: Comment puis-je vérifier que ma facture d’impôt sur le revenu française est correcte ?

Ainsi, l’administration fiscale peut calculer votre situation globale réelle pour s’assurer que vous avez payé le bon montant de précompte mobilier. C’est aussi pour qu’il puisse examiner et vérifier votre admissibilité à tout crédit d’impôt.

A qui s’applique la retenue à la source ?

La retenue à la source s’applique à tous, que vous soyez salarié, indépendant, retraité ou que vous perceviez des revenus de la location d’un bien immobilier.

READ  Les sauveteurs s'affrontent pour sauver les tortues du hotspot de biodiversité brûlé en France

Ceux qui sont sous le seuil de l’impôt sur le revenu ne paient rien dans le cadre du système car ils ont un taux de 0 %. En théorie, la retenue à la source aide à la trésorerie et semble fonctionner assez bien, sans qu’aucun problème significatif ne soit signalé.

Comment fonctionne la fiscalité pour les personnes ayant un emploi français ?

Ceux qui ont un revenu d’emploi français constateront que leurs salaires français ont été pré-remplis sur leurs formulaires de déclaration de revenus papier et/ou Internet, bien que ce ne soit pas pour eux d’être à nouveau imposés – c’est ainsi que les fonctionnaires peuvent voir si le taux d’imposition de votre PAS est correct.

Tout redressement du montant de l’impôt à la source payé au cours de l’année – demande de remboursement ou d’intégration – sera effectué une fois votre déclaration effectuée et votre avis d’impôt sur le revenu la déclaration de revenus a été publiée cet été.

Lire la suite: Nous n’avons qu’un numéro fiscal français commun – devrions-nous avoir le nôtre ?

Comment est établi le taux d’imposition lorsqu’il ne peut être imposé à la source ?

L’un des défis consiste à déterminer votre taux d’imposition pour prélèvement à la source (PAS) et la fixation d’acomptes provisionnels sur votre compte bancaire sur une base mensuelle ou trimestrielle si vous disposez de revenus réguliers d’un type non imposable en France directement à la source.

Parmi ces dernières figurent par exemple les revenus locatifs ou les pensions publiques et privées étrangères (mais pas les pensions dites « d’Etat » telles que celles versées aux anciens fonctionnaires car elles sont généralement imposées à la source dans leur pays d’origine).

Le taux appliqué est basé sur votre dernière déclaration de revenus, donc pour 2023 il est basé sur votre déclaration de revenus 2022 (pour l’impôt 2021).

Dans la période mai-juin 2023, vous déposerez votre déclaration de revenus pour 2022 de la manière habituelle et un nouveau taux vous sera alors attribué qui s’appliquera de septembre à fin août 2024.

L’administration fiscale la transmettra le cas échéant à votre employeur ou aux institutions de retraite françaises et dans ce cas vous n’avez rien de particulier à faire.

READ  La nouvelle innovation de Crosse Helmet Makers est évaluée

Si des acomptes vous sont dus, le bureau des impôts doit les déduire de tous les comptes bancaires que vous avez spécifiés dans une déclaration de revenus précédente.

Si votre situation change de manière significative au cours de l’année, vous pouvez demander que votre nouvelle situation soit prise en compte et que le taux soit modifié afin de vous assurer que les retenues à la source restent adéquates et qu’aucune modification majeure ne soit nécessaire par la suite.

Quels sont les revenus concernés ?

Les revenus des salariés français et les retraites de l’État français sont les principales sources de revenus imposées prélèvement à la source (PAS) au sens littéral (c’est-à-dire que les frais sont déduits avant que vous ne receviez l’argent).

Les autres revenus sont payés « sur compte » sur la base d’estimations, puis vérifiés avec des paiements d’ajustement supplémentaires ou des réclamations, le cas échéant.

Pour l’Emploi/Retraite français, c’est l’employeur ou l’institution de retraite qui prélève la taxe.

Cette déduction fiscale est ensuite reversée aux services de l’Etat qui collectent les impôts (trésor public).

Les allocations de chômage sont également traitées de cette façon. La mise en place du PAS a entraîné des modifications des modalités de perception de l’impôt français sur les revenus du capital et de l’impôt sur le revenu des indépendants ou des travailleurs réguliers pension alimentaire paiements (p. ex. pension alimentaire d’un ex-conjoint).

Pour ceux-ci, comme pour les revenus imposables réguliers et récurrents provenant de l’étranger comme les pensions imposables en France, il existe un système de prélèvement périodique d’acomptes provisionnels sur votre compte bancaire, sur la base de votre dernière déclaration de revenus.

Cette année, ces acomptes sont initialement calculés sur la base de votre compte de résultat 2022 pour 2021.

Ils sont ensuite réévalués à partir de septembre 2023 sur la base de votre compte de résultat 2022.

Assurez-vous que vos coordonnées bancaires sont complètes ou à jour sur votre déclaration de revenus car des remboursements ou des acomptes peuvent être nécessaires.

READ  Minnis défend l'ancien ambassadeur en Belgique après Bell - Eye Witness News affirme

Vous pouvez consulter ou modifier votre compte bancaire enregistré à tout moment via votre espace sur impots.gouv.fr.

Quels revenus ne sont pas concernés ?

Les types de revenus qui ne sont pas couverts par le système PAS comprennent les revenus d’actions et d’investissements, les gains en capital et certains autres « revenus ponctuels ».

Les revenus des actions et participations françaises sont soumis à un « impôt forfaitaire » de 30 %, sauf pour les déclarants qui optent pour l’application des tranches de droit commun de l’impôt sur le revenu.

Course à la sécurité (assurance-vie) et plans d’épargne en actions françaises (plan d’épargne en actions) bénéficient de règles fiscales spécifiques.

Les plus-values ​​ordinaires sur actions (qualifiées de « revenus ponctuels ») sont déclarées dans l’année qui suit la plus-value et sont soumises à l’impôt forfaitaire à 30% (sauf option pour les tranches normales d’imposition).

Les plus-values ​​immobilières françaises sont imposées immédiatement, le notaire encaissant cette somme.

Les cotisations sociales françaises sont-elles retenues à la source ?

Les « charges sociales » françaises ont toujours été prélevées directement sur les salaires français.

Les cotisations sociales dues sur les retraites françaises sont également retenues à la source depuis fonds de pension.

Les revenus de la plupart des investissements français seront généralement déduits des cotisations de sécurité sociale par la banque/le fournisseur.

Dans le cas des intérêts bancaires soumis à la « flat tax » (PFU) de 30 %, les prélèvements sociaux sont inclus à 17,2 %.

A noter que les principaux comptes d’épargne défiscalisés (Livret A, LEP et LDDS) n’ont pas de charges sociales appliquées.

En cas de revenus réguliers en provenance de l’étranger faisant l’objet d’un prélèvement échelonné, les cotisations sociales sont également calculées.

Comme pour l’impôt sur le revenu, votre avis d’impôt (cotisation IRPEF et cotisations sociales) à la fin de l’été indiquera les éventuelles cotisations sociales résiduelles dues, même sur les revenus non prélevés à la source.

Articles Liés:

Le compte d’épargne libre d’impôt français ouvert à tous avec un taux d’intérêt de 3 %.

Qui doit payer la taxe santé Puma en France ?

Pourquoi dois-je payer deux lots d’impôts français à la fin de l’année ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here