En Belgique ‘descartan’ sur un des titres de Marrueco…

Le Maroc a été la grande révélation du Dans le monde entier du Qatar. La sélection africaine est entrée dans l’histoire et a mené, pour la première fois, une équipe de sa confédération aux demi-finales du tournoi, ce que ses joueurs ont réévalué de manière incroyable après ces belles présentations. L’un de ces noms est celui de Selim Amallah, milieu de terrain du Standard del Lieja.

Le milieu de terrain finalise l’accord l’été prochain et bien que son club actuel ait manifesté son intérêt à renouveler son engagement, le Marocain a refusé d’accepter l’offre et s’attend à voir si de meilleures options se présentent. Cela a découragé le top management du club belge, qui a pris une décision drastique et très controversée : se séparer de l’équipe première et lui ordonner de jouer à la succursale.

Cela a également été reconnu publiquement par Pierre Locht, le président du club belge, dans une interview au média ‘Het Laatste Nieuws’. « Nous ne ferons rien pour augmenter la valeur marchande des joueurs qui partiront libres », a fait valoir le mandant. « Le Standard ne fera pas l’affaire pour les autres clubs. Les laisser jouer serait un signal très dangereux pour nos autres joueurs. Ce serait comme leur dire : ‘Vous pouvez suivre le match et ensuite vous libérer' », a poursuivi l’entraîneur. .

Ils sont très déterminés

Locht, a été très concluant dans ses déclarations et n’a laissé aucun doute sur le fait qu’ils finiront autant avec Amallah qu’avec le reste des joueurs séparés. « Le plus simple serait de les laisser jouer, du conseil d’administration, de l’entraîneur et des joueurs, mais ce n’est pas dans l’intérêt du club, et c’est la seule chose qui compte. Les laisser jouer serait la mort du club », a-t-il ajouté. commenté.

READ  Rapport: Liverpool a donné un coup de pouce à la poursuite de la jeune star de France

Selim Amallah était l’un des joueurs indispensables de l’entraîneur Walid Regragui lors de la dernière Coupe du monde au Qatar. Le milieu de terrain a participé à tous les matchs disputés au Maroc, y compris les troisième et quatrième places, et a remporté le titre dans quatre d’entre eux. Il a passé 90 minutes sur le terrain lors de ses débuts contre la Croatie, tandis qu’il a également fait ses débuts en équipe contre la Belgique en huitièmes de finale contre Espagne et dans les chambres face au Portugal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here