Impact du changement climatique sur la culture de la poire en Belgique

Ces dernières semaines, les températures élevées enregistrées ont offert aux chercheurs du Centre flamand pour la conservation des produits horticoles (VCBT) et de Pcfruit, un centre belge de recherche sur les fruits, de belles opportunités pour mesurer les effets du changement climatique sur la culture de la poire, rapporte le Netherlands Fruit Organisation des producteurs (NFO). En septembre 2021, des chercheurs ont lancé le projet QPEAR dans le but de rechercher l’impact du changement climatique sur la qualité des poires.


Photo : LinkedIn Ann Schenk

Au cours des dernières semaines, Pcfruit a surveillé la sensibilité de plusieurs variétés de poires aux coups de soleil, mesurant entre autres la température de la peau et l’angle d’irradiation. Par la suite, la quantité de coups de soleil sera mesurée et l’état des poires sera également surveillé pendant le stockage.


Photo : LinkedIn Ann Schenk

L’hiver dernier, plusieurs poiriers ont été plantés dans de grands pots afin qu’ils puissent être placés l’hiver prochain dans les soi-disant écotrons de l’Université de Hasselt. Les écotrons sont des dômes de verre dans lesquels différents climats sont simulés. L’objectif est d’étudier comment faire pousser des poires dans les prévisions climatiques pour 2044. De plus, Pcfruit a construit une structure sur un terrain d’essai qui peut être ouvert et fermé et avec lequel la température des plantations peut être régulée.


Photo : LinkedIn Ann Schenk

La source: NFO

READ  La France attribue un contrat de système de contrôle aux frontières à IDEMIA et Sopra Steria - Homeland Security Today

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here