La Thaïlande réimpose la quarantaine aux voyageurs pour arrêter la propagation d’Omicron

Publié le:

Bangkok (AFP) – La Thaïlande a réintroduit mardi des mesures obligatoires de quarantaine contre les coronavirus pour les touristes étrangers, annulant un programme de voyage sans quarantaine alors que le royaume tente d’étouffer la propagation de la variante Omicron.

La pandémie a englouti l’économie du pays dominée par le tourisme, qui a enregistré l’année dernière sa pire performance depuis la crise financière asiatique de 1997.

Début novembre, la Thaïlande a rouvert ses portes aux voyageurs entièrement vaccinés – qui ont dû s’isoler pendant une nuit jusqu’à ce qu’ils reçoivent un test PCR négatif – de plus de 60 pays.

Mais le gouvernement a annoncé mardi que le programme dit « Test and Go » serait suspendu pendant au moins deux semaines.

Les visiteurs devront subir une quarantaine d’hôtel pendant 10 jours ou 14 jours s’ils ne sont pas vaccinés.

Mais 200 000 voyageurs qui ont déjà demandé à entrer dans le pays pourront se rendre sans quarantaine, a déclaré le porte-parole du gouvernement Tanakorn Wangboonkongchana, ajoutant qu’un deuxième test PCR serait désormais requis.

Il a déclaré que le « bac à sable de Phuket » – un programme alternatif qui permet aux visiteurs de se déplacer sur l’île pendant les tests PCR – resterait opérationnel.

La Thaïlande a détecté des cas d’Omicron chez 63 voyageurs entrants cette semaine et a confirmé un cas communautaire.

Il a enregistré plus de 2,1 millions de cas de Covid au total.

READ  La chaîne de cinéma AMC explore les NFT après que le retour au grand écran a stimulé les ventes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here