Le cinéma enfin ! Art, images et divertissement en France, 1833-1907

Avec des animations des frères Lumière et des films de Charles Pathé aux côtés des peintures impressionnistes de Claude Monet, Gustave Caillebotte et d’autres, cette exposition au musée d’Orsay (28 septembre – 16 janvier 2022) montre comment, depuis ses débuts, le cinéma engagé avec d’autres formes d’art. Il explore surtout, à travers quelque 300 expositions, l’engouement grandissant pour le spectacle à l’époque – que ce soit sous la forme de panoramas, de musées de cire, ou de la nouvelle incarnation spectaculaire de la ville moderne elle-même – pour rappeler que le cinéma était, comme Jean – dit Luc Godard, une créature du 19ème siècle. En savoir plus sur le site du musée d’Orsay.

Aperçu ci-dessous | Voir le journal d’art d’Apollo ici

Sur le Pont de l’Europe (1876-1877), Gustave Caillebotte. Photo : © Musée d’art Kimbell

Théâtre des Menus-Plaisirs ... tous les soirs à 8h30 Les Invisibles (1883), Emile Levy.

Théâtre des Menus-Plaisirs… tous les soirs à 20h30 Les Invisibles (1883), Émile Lévy. Photo : © Foto BnF

Le cinéma Gaumont-Palace, place de Clichy (vers 1913), Louis Abel-Truchet.

Cinéma Gaumont-Palace, place de Clichy (C.. 1913), Louis Abel Truchet. CCØ Paris Musées / Musée Carnavalet – Histoire de Paris

Personnages, deux chiens et calèche sur le pont (1885-1895), Henri Rivière.

Des personnages, deux chiens et une voiture à impériale sur le pont du Louvre (1885-1895), Henri Rivière. Photo : © RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski / ADAGP, Paris, 2021

READ  Tendances de l'industrie, part, taille, croissance, opportunités et prévisions, 2015-2020 et 2021-2026

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here