Le Maroc « Rocky Balboa de cette Coupe du monde », dit le sélectionneur

Walid Regragui (photo de Laurence Griffiths/Getty Images)

L’entraîneur marocain Walid Regragui a déclaré que son équipe était « le Rocky Balboa de cette Coupe du monde » après que les Lions de l’Atlas soient devenus la première équipe africaine à atteindre les demi-finales avec une superbe victoire sur le Portugal samedi.

Les Nord-Africains blessés ont tenu le coup 1-0 au stade Al Thumama pour organiser une demi-finale contre l’Angleterre ou la France, la tête de Youssef En-Nesyri en fin de première mi-temps.

La victoire sur le Portugal est intervenue après avoir éliminé l’Espagne en huitièmes de finale aux tirs au but et battu la Belgique, deuxième, en phase de groupes.

« Quand vous regardez Rocky, vous voulez soutenir Rocky Balboa pour son travail acharné et son engagement et je pense que nous sommes le Rocky Balboa de cette Coupe du monde », a déclaré Regragui aux journalistes.

« Nous devenons l’équipe que tout le monde aime dans cette Coupe du monde, car nous montrons que même si vous n’avez pas beaucoup de talent, si vous montrez ce désir, ce cœur et cette conviction, vous pouvez obtenir des résultats.

« Je suis sûr que beaucoup d’entre vous diront que c’est un miracle, mais nous avons gagné des cages inviolées contre la Belgique, l’Espagne, le Portugal et c’est le résultat d’un travail acharné. »

Le Maroc affrontera la France ou l’Angleterre, tenants du titre, mercredi au stade Al Bayt, avec la possibilité de devenir la première nation hors d’Europe ou d’Amérique du Sud à atteindre la finale.

READ  Chelsie Giles remporte la première médaille britannique des Jeux olympiques de Tokyo avec le bronze en judo | Jeux Olympiques de Tokyo 2020

« On peut rêver, pourquoi ne rêverions-nous pas de gagner la Coupe du monde ? » a ajouté Regragui, qui n’a repris le banc qu’en août.

« Cela ne vous coûte rien d’avoir des rêves. Les pays européens ont l’habitude de gagner la Coupe du monde…

« Nous avons joué contre des équipes très fortes, mais jusqu’à présent, nous n’avons rien fait.

« Celui qui joue contre nous maintenant devra être au sommet pour nous battre, ce ne sera pas facile pour eux, c’est le message que j’essaie de faire passer. »

« Il fallait écrire l’histoire »

Le Maroc avait déjà dépassé les attentes en devenant seulement le quatrième pays africain et la première nation arabe à atteindre les quarts de finale.

Mais ils ont réussi à aller plus loin que le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010.

« Nous avons affronté une très belle équipe portugaise. Nous puisons dans tout ce que nous avons, nous avons encore des joueurs blessés. Nous avons une mentalité », a déclaré Regragui à TF1.

« J’ai dit aux garçons avant le match que nous devions entrer dans l’histoire de l’Afrique. Je suis très, très heureux. »

Regragui, ancien international marocain né en France, était déjà entré dans l’histoire en tant que premier entraîneur africain à mener une équipe jusqu’aux quarts de finale de la Coupe du monde.

Le Maroc était privé des défenseurs blessés Noussair Mazraoui et Nayef Aguerd samedi, tandis que le capitaine Romain Saiss a été étiré au début de la seconde période.

« Nous sommes très fiers car les joueurs qui nous ont rejoints ont fait un travail fantastique », a déclaré Regragui. « Nous sommes une équipe de 26 hommes et pour aller loin dans ce tournoi, nous aurons besoin de tout le monde. »

READ  Kilde prend le contrôle, Clarey et les Bleus attendus à la maison

Le Maroc a toujours le meilleur bilan défensif de la Coupe du monde. La seule fois qu’il a encaissé en cinq matchs a été un but contre le Canada.

« C’est fou. On vit un rêve et on ne veut pas se réveiller. J’ai la chair de poule », a déclaré l’ailier Sofiane Boufal.

« Tout ce que nous avons, nous le méritons. Nous travaillons dur. Ce n’est pas fini. Il reste encore la demi-finale et, si Dieu le veut, la finale. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here