Le patron français de Memento parle de production, de distribution et de stratégie

Bien que la pandémie ait fait des ravages sur de nombreux distributeurs indépendants, certains comme Alexandre Mallet-Guy de Memento Distribution, basé à Paris, ont réussi à traverser la tempête.

Cette année, la société a présenté des films d’auteur prestigieux sur le circuit des festivals ; à Cannes avec plusieurs films en compétition, dont « Paris, Quartier 13e » de Jacques Audiard, « Un héros » du réalisateur iranien Asghar Farhadi, oscarisé et « La pire personne du monde » du Norvégien Joachim Trier ; à Deauville avec « Guermantes » de Christophe Honoré ; et à Saint-Sébastien avec « Arthur Rambo » de Laurent Cantet, « Le feu dans la plaine » de Zhang Ji et « Entre deux mondes » d’Emmanuel Carrière avec Juliette Binoche, qui a fait sa première mondiale lors de la soirée d’ouverture de la Quinzaine des réalisateurs de Cannes.

En plus de ses activités de distribution, Mallet-Guy est également impliquée dans la production à travers Memento Production. La bannière produit ou coproduit des projets sélectionnés dirigés par le réalisateur. « A Hero », par exemple, a été produit par les sociétés Mallet-Guy et Farhadi.

Le film a remporté le Grand Prix de Cannes et a été projeté à Telluride. « Amazon Studios positionne le film dans la saison des Awards dans plusieurs catégories au-delà de celle des longs métrages internationaux, tels que Meilleur réalisateur et meilleur scénario », a déclaré Mallet-Guy, qui travaille en étroite collaboration avec Farhadi depuis « Une séparation ».

Mallet-Guy coproduira et distribuera également en France les prochains films du réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan (« Sommeil d’hiver ») et du réalisateur suédo-égyptien Tarik Saleh (« L’incident du Nil Hilton »).

READ  Résultats Netflix, réunion de la BCE, inflation au Royaume-Uni

« On Barren Weeds » de Bilge Ceylan, actuellement en cours de sortie, sera le film le plus ambitieux du réalisateur à ce jour, a déclaré Mallet Guy, qui a décrit le film comme une fresque luxuriante touchant la famille, l’amour et les relations. « On Barren Weeds » sera en post-production pour une autre année.

La production de « On Barren Weeds » se poursuit à Erzurum. L’une des productions soutenues par le fonds Eurimages, devrait arriver en salles en 2023 et faire ses débuts, espère Mallet-Guy, au Festival de Cannes.

Le quatrième long métrage de Saleh, « Boy From Heaven », sera un « thriller politique religieux contemporain », a déclaré Mallet-Guy. Le film se déroule au Caire, dans une école coranique, et mettra en vedette des acteurs de premier plan. Memento International, qui n’a plus croisé de liens participatifs avec l’enseigne Mallet-Guy, gère les ventes mondiales de « Boy From Heaven ». La société Atmo de Saleh, basée à Stockholm, produit le film avec Mallet-Guy.

« Le film a été réalisé avec un budget de 6,5 millions d’euros et un casting et une équipe clé de premier ordre ; ce sera un film à grande échelle, certainement le plus gros de Saleh à ce jour », a fait remarquer Mallet-Guy, qui a sorti avec succès « The Nile Hilton Incident ». Le film en langue arabe a vendu plus de 400 000 entrées, une performance impressionnante pour un film en langue étrangère. .

Alors qu’il souhaite continuer à produire un ou deux films par an, Mallet-Guy affirme que son cœur de métier reste la distribution. L’enseigne publie en moyenne un film par mois et gère de plus en plus de films français.

READ  Le Trophée Astra revient au film Burkinabé-Franco-Allemand Night Nursery

« Notre liste de diffusion a l’air plus française au cours des cinq ou six dernières années. C’était une fois de plus international. Mais il y a de moins en moins de films américains en langue étrangère ou indépendants disponibles en France, souvent découverts par les services de streaming très tôt », explique Mallet-Guy, qui ajoute qu’il a arrêté de fréquenter Sundance depuis 2019.

« Ces jours-ci, nous nous intéressons à des films français un peu plus gros, à la fois de réalisateurs confirmés et moins connus, mais abordant des sujets qui résonnent aujourd’hui », a déclaré Mallet-Guy.

Memento Distribution connaîtra un automne et un hiver bien remplis, avec « The Worst Person in the World » qui sortira en France en octobre ; « Paris, 13e arrondissement » d’Audiard en novembre ; « A Hero » de Farhadi en décembre ; La nouvelle inspirante de Cantet « Arthur Rambo » et « Between Two Worlds » sortira au début de l’année prochaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here