L’économie française devrait éviter la récession en 2022, prédit la Banque de France

L’économie française devrait éviter une récession fin 2022, selon les prévisions de la Banque de France ce jeudi.

La Banque nationale de France a prévu que l’économie connaîtra une croissance anémique de 0,1 % au cours des quatre derniers mois de cette année, évitant une récession ou deux trimestres consécutifs de croissance économique négative.

Frappé de plein fouet par la flambée des prix de l’énergie et la crise du coût de la vie, le PIB de la France a chuté de 0,2 % au troisième trimestre 2022. Le tableau est tout aussi sombre en Europe, avec plusieurs grandes économies qui subissent un coup dur.

Le PIB, ou produit intérieur brut, est la valeur totale des biens et services produits au sein d’une économie.

La Banque de France a qualifié ces chiffres de « bonnes nouvelles », démontrant la résilience des entreprises françaises.

Les services et la construction ont fait mieux que prévu en novembre et il y a eu « une augmentation de l’activité », a déclaré Olivier Garnier, directeur général des statistiques de la banque française.

« Globalement, il n’y a pas de baisse d’activité en fin d’année », a-t-il ajouté.

Le PIB devrait croître de 0,1% au quatrième trimestre, confirmant la précédente prévision d’une « très légère hausse ».

« Bien sûr, c’est encore marqué par l’incertitude », a poursuivi Garnier, mais « on a une activité qui tient bien, voire un peu mieux que prévu ».

READ  Analyse régionale du marché des logiciels de cartes de visite - États-Unis | Canada | Allemagne | France | Royaume-Uni | Italie | Russie | Chine | Japon | Corée du Sud | Inde | Australie | Turquie | Arabie saoudite | Emirats Arabes Unis | Mexique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here