Les effets secondaires du CBD quels sont les dangers du cannabidiol

Les bienfaits du CBD sont extrêmement connus. A contrario, ses potentiels risques le sont moins. Ici, nous exposons les effets secondaires et les danger du CBD, scientifiquement prouvés.

Les potentiels effets secondaires de l’huile de CBD

En opposition à la consommation du cannabis, connue pour provoquer des effets indésirables et addictifs grâce à la molécule THC, les danger du CBD sont singuliers mais restent existants toujours et les experts du CBDax ont fourni des informations à leur sujet.

Sécheresse buccale

Le cannabinoïde interagit avec les récepteurs CB1 et CB2 présents sur les glandes salivaires réduisant la production de bave (National Institutes of Health, 2006). La sécheresse buccale est temporaire et exempt de dangers. Le remède ? L’ hydratation.

Fatigue

Ce cannabinoïde non-psychotrope a un effet apaisant et un impact constructif sur la récupération de sommeil. Si vous ressentez une fatigue anormale, des troubles du sommeil ou des insomnies, nous recommandons d’amoindrir la concentration de l’huile.

Changements d’appétit

Ce cannabinoïde possède un contrecoup sur l’appétit. En effet, cette particule a des fonctions diminuant dramatiquement la sensation de faim et accélérant la satiété. Pourtant, il peut également accroître la faim.

Si vous ressentez des symptômes indésirables comme un trouble anormal de l’appétit, il est opportun d’amoindrir sa fréquence de consommation.

Baisse de la pression sanguine

L’huile de cannabidiolo peut abaisser la pression artérielle. En général, cette manifestation physiologique est légère et ne se remarque pas. Néanmoins, chez les patients souffrant de maladie chronique affectant la tension, ce phénomène est significatif. Il est hautement indiqué de consulter un professionnel de santé.

Diarrhée ou constipation

La diarrhée ou la constipation sont des potentiels effets secondaires de l’huile de CBD. Ces symptômes sont dus à l’huile choisie et non au cannabidiol. Selon l’ individu, certains composés huileux comme l’olive, le chanvre ou le TCM peuvent irriter la paroi intestinale avantageant la venue d’effets diarrhéiques ou de blocage des selles.

READ  L'ancien dirigeant catalan Puigdemont dit qu'il est rentré en Belgique avant d'assister à l'audience d'octobre en Italie

Vertiges, somnolences et maux de tête

En cas de forte concentration de cannabidiol, cette huile génère des impressions de vertiges, des somnolences et des céphalées (maux de tête). En cas de perceptions anormales, n’hésitez pas à diminuer la dose utilisée.

Quels sont les contre-indications et les danger du CBD ?

Il existe des contre-indications à la prise de cannabidiol notamment s’il est ingéré ou inhalé.

Contre-indications sur les traitements médicamenteux

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a mis en avant les dangers du CBD sur des individus ayant un traitement médical chronique (World Health Organisation, 2018).

En effet, il semblerait que le cannabidiol puisse avoir une action sur la dégradation de composés pharmaceutiques. Les enzymes du foie tel que le cytochrome P450 vont alors concentrer leur attention sur le cannabidiol lorsqu’il est consommé. De cette manière, les substances médicamenteuses seront dégradées plus lentement ce qui a des actions néfastes sur l’ organisme.

Contre-indications pour les maladies chroniques

Les patients souffrants de pathologies chroniques sont invitées à consulter un expert avant l’ usage de ce produit. Le cannabidiol a des propriétés permettant d’ améliorer la condition de patients pâtissant de maladies comme la dépression, l’ épilepsie ou certains cancers. Il existe des contre-indications pour plusieurs troubles comme :

  • Hypotension : le cannabidiol pouvant faire baisser la tension sanguine, il est déconseiller d’utiliser cette substance si vous souffrez d’hypotension.
  • Dystonie : le cannabidiol peut amplifier la contraction involontaire des muscles. Les individus endurant déjà ce trouble sont alors invités à éviter ce supplément.
  • Hémophilie : des recherches flagrantes alertent sur l’ apparition de troubles de coagulation sanguine chez des individus atteintes d’ hémophilie et utilisant ce supplément.
  • Parkinson : Les bienfaits du CBD chez Parkinson sont encore incertains. Plusieurs recherches cliniques montrent que le cannabidiol pourrait soulager les tremblements des patients. Davantage d’ études scientifiques mettent en avant l’augmentation des troubles de dystonie chez ce même type de sujet.
READ  Irlande v Belgique: actualités de l'équipe, détails TV et blog en direct

Les crèmes au CBD ont-elles aussi des effets indésirables ?

Pour une crème au cannabidiol, ce sont les cellules épidermiques qui entrent en contact avec ces corpuscules. Ainsi, les danger du CBD en crème sont très peu nombreux. L’effet secondaire le plus commun est une irritation de la peau. Pour éviter ce type de déconvenue, nous conseillons de tester au préalable la pommade sur une zone épidermique étriquée. Cela permettra de savoir la manière dont votre peau réagit à cette lotion et, d’éviter des réactions allergiques graves.

Les effets secondaires du CBD sont-ils permanents ?

Les symptômes fâcheux du cannabidiol sont temporaires. Une fois les molécules évacuées de l’organisme, les effets néfastes se dissipent.

Le délai pour lequel les effets indésirables persistent, diffère en fonction de :

  • Métabolisme
  • Masse graisseuse
  • Type d’utilisation
  • Concentration du produit.

En général, les effets indésirables se dissipent dans les heures suivant la dernière consommation effectuée.

Si ces symptômes persistent, il est recommandé d’aller consulter un professionnel de santé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here