Les primates sont apparus presque immédiatement après l’extinction des dinosaures, selon de nouvelles recherches

Photographie de l'artiste Purgatorius Meccieri.

Représentation de l’artiste Purgatorius mckeeveri.
image: Les primates sont apparus presque immédiatement après l’extinction des dinosaures, selon de nouvelles recherches

Tashkeel est bien connu pour la production T-Rex Les fossiles ont maintenant fourni la plus ancienne preuve de primates dans les archives fossiles, ce qui est considéré comme une découverte importante.

Les mâchoires et une variété de dents trouvées dans la formation de Hell’s Creek dans le nord-est du Montana sont les plus anciens fossiles de primates jamais découverts, selon Al Jadid. Rechercher Publié dans la Royal Society Open Science.

Ces animaux remontent à environ 65,9 millions d’années, et ces animaux ont vécu il y a entre 105000 et 139000 ans seulement après l’extinction du Crétacé et du Paléogène, lorsqu’un astéroïde a anéanti la plupart des espèces de plantes et d’animaux sur Terre. Le nouveau document a été codirigé par Gregory Wilson Mantilla de l’Université de Washington, Stephen Chester du Brooklyn College et de la City University de New York.

“Il s’agit d’une étude importante car elle documente les primates les plus anciens qui aient jamais été découverts, retardant l’histoire des primates les plus anciens à la plus ancienne antiquité, en plus de créer une plus grande diversité également”, a déclaré Eric Sargis, professeur d’anthropologie à l’Université de Yale. , qui n’était pas affilié à l’étude, El Jadida, dans une lettre.

En fait, l’âge de ces fossiles est important, car il indique que les ancêtres de tous les primates, éteints et les autres, ont vécu pendant l’ère mésozoïque, en particulier le Crétacé supérieur. Avant cette découverte, la première preuve de primates souches, ou au début, dans les archives fossiles remonte aux 300 000 à 500 000 premières années du Paléocène (la période suivant l’ère mésozoïque).

High-resolution CT scans of teeth and jawbones belonging to Purgatorius.

High-resolution CT scans of teeth and jawbones belonging to Purgatorius.
Image: Gregory Wilson Mantilla/Stephen Chester

The newly discovered teeth and jawbones belong to two different species: P. janisae and P. mckeeveri. Both species belong to Purgatorius, the oldest known genus associated with primates. Other members of this group include P. unio and P. ceratops, and they’re all considered plesiadapiforms—a stem group of primates that includes Purgatorius and from which all modern primates like monkeys, apes (you included), and lemurs are descended.

P. janisae was already known to paleontologists, but P. mckeeveri is a newly described species named in honor of a family that has supported fieldwork in this area. Three teeth with traits not seen before in Purgatorius allowed the scientists to declare the discovery of a new species.

The team studied these extinct creatures by poring over a large collection of fossils at the University of California Museum of Paleontology, which hosts the largest collection of P. janisae fossils. They also had epoxy casts of other Purgatorius fossils to work with, as well as enlarged 3D models printed from microCT scans. The team also used a technique called “geometric morphometrics” to digitize and compare features of fossils to other known species.

“This work was done with a large team that brought distinct and critical skill sets to this research, from the geochronologists who were able to bracket the age of these fossils to the geologists who were able to decipher how these fossils were deposited,” said Mantilla in an email. “We also could not have done this work without the help of generous colleagues at the museums that we worked [with] Et les propriétaires terriens du comté de Garfield, dans le Montana, qui nous ont laissé travailler leur terre. C’était un excellent travail d’équipe. “

Les scientifiques ne connaissent pas encore le calendrier exact de l’émergence PurgatoriusMais le “fait qu’il y avait deux espèces” est apparu peu de temps après l’extinction de masse “indique que leurs ancêtres étaient plus âgés que les deux espèces descendantes”, a écrit Mantilla. Il a dit qu’il devenait de plus en plus probable que les ancêtres des plésiadapiformes “soient apparus pour la première fois à la fin du Crétacé plutôt qu’au Paléocène”, ce qui signifie que les premiers primates primitifs auraient frotté les coudes avec des dinosaures.

Quant à l’ancêtre PurgatoriusCela reste un mystère. Comme l’explique Mantilla, certaines espèces fossiles d’Amérique du Nord datant de la fin du Crétacé ont été suggérées comme ancêtres de Purgatorius, Y compris des souris GibsonicTops. Très probablement, at-il ajouté, “nous n’avons pas encore trouvé le grand-père dans les archives fossiles”.

Ces petits mammifères placentaires ressemblaient beaucoup à l’écureuil en apparence, cependant PurgatoriusComme d’autres formes de plésiadapiformes, a déclaré Sargis, «ils partagent des traits dentaires avec d’autres primates», ajoutant que leurs dents «sont comme des primates, pas comme des rongeurs».

J’ai demandé à Chester ce qui rend un primate premier, et il a répondu:

C’est une question fascinante et une question centrale pour tous les chercheurs qui étudient les origines des primates. Jusqu’à ce que nous comprenions pleinement ce qui fait que les primates sont premiers, il est difficile de savoir quand nos primates ont divergé des autres mammifères. De nos jours, de nombreux primates ont des traits associés à la constipation, au saut, à un régime végétarien, à une vision améliorée et à l’intelligence. Cependant, nous savons d’après les archives fossiles que tous ces traits n’ont pas évolué exactement au même moment. En tant que paléontologues, nous pouvons retracer cette combinaison de caractéristiques jusqu’à l’extinction des primates du plus ancien Éocène il y a environ 56 millions d’années. Mais alors que vous remontez dans le temps aux premiers temps du Paléocène il y a environ 66 millions d’années, il est clair que nos premiers parents majeurs les plus proches tels que Purgatorius avaient certains de ces traits, mais pas tous. Il existe deux ensembles importants de caractéristiques qui se sont développés très tôt dans l’évolution des primates, à savoir les caractéristiques structurelles telles que la tenue des mains et des pieds pour la vie dans les arbres et les caractéristiques dentaires telles que les molaires spécialisées pour la consommation de produits végétaux non feuillus tels que les fruits. Cette combinaison de traits a permis à nos premiers parents primates de se séparer de leurs concurrents peu de temps après la disparition des dinosaures.

uneLa nouvelle étude montre, Purgatorius Il a été parmi les premiers mammifères à réussir à PaléoSen, qui est apparu “peu de temps après la catastrophe a anéanti les dinosaures non aviaires”, a expliqué Mantilla. “Ils ont eu un certain nombre d’adaptations qui leur ont permis de prospérer à la suite de cette catastrophe. Premièrement, ils étaient arboricoles – ils passaient la plupart de leur temps dans les arbres – et deuxièmement, ils avaient des dents qui leur permettaient de se nourrir de fruits et d’insectes. . “

Ces fonctionnalités semblent être autorisées Purgatorius “Se développer et devenir une partie importante de l’écosystème terrestre dans un délai d’un million d’années après un événement d’extinction de masse”, a-t-il ajouté.

Les mammifères sont apparus pour la première fois à la fin du Trias, il y a environ 300 millions d’années (nous existons depuis un moment!). La capacité des primates à prospérer après l’extinction des dinosaures non aviaires n’est pas une grande surprise. En effet, Bientôt les mammifères ont pris le relais Une fois que les terribles lézards ont disparu, donnant naissance à l’âge des mammifères environ 10 millions d’années après l’extinction du Crétacé et du Paléogène.

Après avoir vécu dans l’ombre des dinosaures pendant des centaines de milliers d’années, notre ère est enfin arrivée.

READ  La NASA essaie toujours de déterminer pourquoi Hubble a cessé de se connecter à Internet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here