L’entraîneur féminin Springbok Stanley Raubenheimer. (Photo par Ashley Vlotman / Gallo Images)

le Springbok Femmes il touchera le sol en courant vers le Coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande en septembre, après avoir été attirée par la France lors du match d’ouverture à Auckland.

L’équipe jouera avec les Françaises, actuellement à la quatrième place du classement mondial féminin, à Eden Park – domicile de la finale de la Coupe du monde de rugby 2011 – le samedi 18 septembre, à 4h15, leur match d’ouverture dans la poule C.

Les matchs contre l’Angleterre, la première équipe mondiale, suivront le jeudi 23 septembre à 9h15 au Northland Events Centre de Whangarei et aux Fidji le mardi 28 septembre au Waitakere Stadium d’Auckland. 05:45.

Les quatre derniers finissants rentreront chez eux à la fin de la phase de groupes, les huit meilleures équipes se qualifiant pour les quarts de finale le dimanche 3 octobre.

Les demi-finales et la finale se joueront à Eden Park les 9 et 16 octobre respectivement.

Entraîneur féminin Springbok Stanley Raubenheimer s’est félicité de l’annonce des dates et heures des matches et a déclaré qu’il fournirait plus de conseils dans leur planification avant le spectacle international.

“Les dates et heures des matches nous permettront d’être plus concentrés sur notre planning car nous savons désormais clairement ce que nous devons faire dans les délais”, a déclaré Raubenheimer.

“Cela dit, cela ne changera pas nécessairement grand-chose, mais il est certainement utile de savoir que nous affronterons la France lors de notre match d’ouverture afin de pouvoir planifier en conséquence.”

READ  Joel Robert décède des complications du COVID-19

Raubenheimer n’attachait pas beaucoup d’importance au fait qu’ils lanceraient leur campagne contre deux des quatre meilleures équipes du monde: “Cela ne fait pas beaucoup de différence pour nous car le fait est qu’ils sont dans notre poule et nous aurait dû leur faire face à un moment donné.

“Nous continuerons nos préparatifs dans les mois à venir et nous veillerons à affronter chaque match à notre rythme.”

Les Springbok Women ont intensifié leurs préparatifs pour le tournoi début janvier avec une retraite à Stellenbosch, qui se poursuivra jusqu’à fin mars.

L’équipe, cependant, a eu une pause forcée cette semaine pour pleurer la perte de son entraîneur de force et de conditionnement, Sandile Sibeko, qui est décédé tragiquement samedi dernier mais est revenu sur le terrain jeudi.

Matchs de poule de la Coupe du monde de rugby féminin de Springbok (horaires SA):

Samedi 18 septembre

04h15 – Afrique du Sud – France (Eden Park, Auckland)

Jeudi 23 septembre

09h15 – Afrique du Sud – Angleterre (Northland Events Center, Whangarei)

Mardi 28 septembre

05:45 – Afrique du Sud – Fidji (Waitakere Stadium, Auckland)

– SA Rugby