Les titulaires de l’Algérie émerveillés par la Guinée équatoriale à la Coupe des nations

Publié le: Modifié:

Douala (AFP) – L’Algérie, championne en titre, risque une sortie anticipée de la Coupe d’Afrique après une défaite 1-0 aux mains des outsiders de la Guinée équatoriale à Douala dimanche.

Le but d’Esteban Obiang à la 70e minute a donné la victoire à la Guinée équatoriale et a mis fin au record de 35 matchs sans défaite de l’Algérie.

Les vainqueurs de la Coupe des Nations 2019 n’ont pu faire match nul 0-0 avec la Sierra Leone lors du match d’ouverture au Cameroun et doivent désormais battre la Côte d’Ivoire lors du dernier match du Groupe E jeudi s’ils veulent se qualifier pour les huitièmes de finale.

Les Ivoiriens, qui étaient les derniers champions continentaux en 2015, ont été arrêtés 2-2 par la Sierra Leone auparavant et le groupe reste ouvert mais avec l’Algérie à seulement un point de retard.

Pendant ce temps, une équipe de Guinée équatoriale classée 114e au monde et 28e en Afrique est désormais en bonne position pour atteindre la phase à élimination directe pour la troisième fois.

Les deux occasions précédentes sont survenues lors de l’organisation du tournoi, en 2012 et 2015, mais cette fois, de nombreux fans dans la foule de près de 12 000 personnes à Douala soutenaient le « Tonnerre National ».

La capitale de la Guinée équatoriale Malabo, sur l’île de Bioko, est à une courte distance du golfe de Guinée de la capitale économique du Cameroun.

Peu de leurs fans auraient pu prédire ce résultat contre une équipe algérienne dirigée par Riyad Mahrez de Manchester City et presque exactement la même que celle qui a remporté la finale de la CAN 2019 contre le Sénégal.

READ  Les contrats à terme sur Dow chutent de plus de 300 points alors que les ventes augmentent après les minutes de la Fed

Pourtant, l’Algérie a eu du mal à briser la défense adverse, tandis que Bagdad Bounedjah en première mi-temps et Youcef Belaili se sont vus refuser des buts pour hors-jeu en finale.

L’excellent Iban Edu Salvador s’est rapproché de loin pour la Guinée équatoriale en première mi-temps et a également créé une opportunité que Luis Nlavo n’a pas pu fermer peu après la mi-temps.

A mi-chemin de la deuxième mi-temps, ils se sont à nouveau rapprochés sur la contre-attaque, mais c’est sur le corner qui a suivi que leur but est venu : la remise de la gauche a été lancée au second poteau où l’Espagnol Obiang a rentré le ballon avant de courir vers la fête avec le foule.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here