Sans public dans les stades, Lionel Messi a souvent “L’impression d’être en formation”. Il admet même qu’il l’a fait “beaucoup de problèmes” pour entrer dans ses jeux. Mais il faut croire que les tribunes colorées de Valladolid (3-0) ont inspiré le génie argentin ce mardi.

Sous la houlette de leur capitaine, passeur décisif pour Clément Lenglet (21e, 1-0), le Barça a rapidement pris les choses en main malgré le manque de paramètres que la création d’une défense à cinq pourrait laisser entendre. C’est à nouveau Messi qui, de retour au but au milieu de trois joueurs, retrouve Sergino Dest en profondeur sur l’action de 2-0, conclue par Martin Braithwaite (35e).

Le match, passionnant de bout en bout malgré l’écart entre le géant catalan et son rival en bas de tableau, a été plié. Mais les Catalans ont continué à pousser et Messi (11 tirs dont 7 au but) pour titiller Masip, le gardien de Valladolid … jusqu’à ce qu’il trouve la faute à la 65e minute, profitant du talon de Pedri pour porter le score à 3 -0. Son 644e but pour le Barça, un record pour le même club.

Il faut noter qu’Antoine Griezmann, en remplacement pour la deuxième fois de la saison uniquement en championnat, est resté sur le banc tandis que Braithwaite (6 tirs, 2 au but), idéalement entouré, s’amusait devant. Samuel Umtiti, retenu par une douleur au genou en début de saison, a joué 19 minutes au relais de Ronald Araujo.

READ  MotoGP: Marc Marquez reste hospitalisé pour infection