L’UE connaît les pires incendies de forêt depuis 2006, selon la Commission européenne

L’Union européenne (UE) connaît les pires incendies de forêt à cette période de l’année depuis le début des enregistrements conjoints en 2006, a déclaré la Commission européenne.

« Nous sommes confrontés à un été difficile en Europe, avec plus de 700 000 hectares brûlés jusqu’à présent cette année », a déclaré l’agence de presse dpa Janez Lenarcic, commissaire européen à la gestion des crises, dans un communiqué.

La France et l’Espagne font partie des pays les plus touchés cette année.

La France a déjà perdu deux fois plus de terres à cause des incendies de forêt cette année par rapport à 2021, l’Espagne plus de trois fois, selon les données de l’UE.

Cinq pays différents ont demandé l’aide d’autres États de l’UE depuis le début de l’été pour lutter contre les incendies, selon la commission.

Cela a conduit au déploiement de près de 370 pompiers, 29 avions et huit hélicoptères à travers l’Europe pour répondre aux urgences.

En outre, 150 pompiers de Bulgarie, de Roumanie, d’Allemagne, de France, de Finlande et de Norvège soutiennent les premiers intervenants locaux en Grèce en juillet et août.

Après des saisons d’incendies particulièrement dévastatrices ces dernières années, l’UE s’est efforcée d’améliorer ses capacités de réaction aux grands incendies plus rapidement et au-delà des frontières.

Les pays de l’UE peuvent demander de l’aide pour lutter contre les incendies de forêt par le biais du mécanisme de protection civile de l’UE, une plateforme de coordination et de partage des ressources d’urgence.

–IANS

READ  Vol United vers Houston détourné en raison de "problèmes mécaniques" ; "Tout le monde était terrifié", raconte le passager

ksk /

(Seuls le titre et l’image de ce rapport peuvent avoir été retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux distribué.)

Cher lecteur,

Business Standard s’est toujours efforcé de fournir des informations et des commentaires à jour sur les développements qui vous intéressent et qui ont des implications politiques et économiques plus larges pour le pays et le monde. Vos encouragements et vos commentaires constants sur la façon d’améliorer notre offre n’ont fait que renforcer notre détermination et notre engagement envers ces idéaux. Même en ces temps difficiles résultant de Covid-19, nous restons déterminés à vous tenir informés et à jour avec des nouvelles crédibles, des opinions faisant autorité et des commentaires incisifs sur des questions d’actualité.
Nous avons cependant une demande.

Alors que nous luttons contre l’impact économique de la pandémie, nous avons encore plus besoin de votre soutien pour pouvoir continuer à vous offrir un contenu de meilleure qualité. Notre modèle d’abonnement a reçu une réponse encourageante de la part d’un grand nombre d’entre vous qui se sont abonnés à notre contenu en ligne. Plus d’abonnements à notre contenu en ligne ne peuvent que nous aider à atteindre l’objectif de vous offrir un contenu encore meilleur et plus pertinent. Nous croyons en un journalisme libre, juste et crédible. Votre soutien par le biais de plusieurs abonnements peut nous aider à pratiquer le journalisme dans lequel nous sommes engagés.

Soutenir un journalisme de qualité e inscrivez-vous à Business Standard.

READ  La société française de télécommunications La Poste Mobile a du mal à se remettre d'une attaque de ransomware

Éditeur numérique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here