Cela fait maintenant 5 mois que Meghan Markle est revenue vivre dans sa Californie natale, emmenant son mari le prince Harry et leur fils Archie (1 an) avec elle. Un retour sur la côte ouest après 10 ans d’absence: après avoir vécu six ans au Canada pour tourner la série Costume, l’ancienne comédienne avait posé ses valises au Royaume-Uni quelques mois avant l’annonce de ses fiançailles royales, en novembre 2017. Même si ce nouveau post-chapitreMegxit Ouverte dans un contexte particulier, avec la crise sanitaire, le meurtre de George Floyd et les manifestations houleuses contre les injustices raciales aux États-Unis, l’Américaine de 39 ans se dit heureuse d’être de retour chez elle.

Le 14 août 2020, Meghan Markle a participé à une vidéoconférence avec Emily Ramshaw, la fondatrice de The 19th, un nouveau média qui prône l’égalité des sexes et la diversité. L’occasion pour la duchesse de Sussex de revenir sur l’actualité américaine et son retour outre-Atlantique: “Revenir et juste le voir, je pense au début, pour être honnête, c’était juste dévastateur. C’était tellement triste de voir où se trouvait notre pays à ce moment-là “, La mère d’Archie a d’abord dit, certainement depuis sa nouvelle villa à Santa Barbara.

«S’il y a un côté positif à cela, je dirais que dans les semaines qui ont suivi le meurtre de George Floyd, dans les manifestations pacifiques dont vous avez été témoins, dans les voix qui se sont manifestées, dans la façon dont les gens ont vraiment assumé leur rôle. .. Nous sommes passés de la tristesse à un sentiment d’inspiration absolue, car je peux voir que le vent tourne. «Déjà en juin dernier, la star métisse avait pris position en faveur du mouvement Black Lives Matter.

READ  «C'était l'enfer», a déclaré la victime