Rwanda et Belgique dans un nouveau partenariat dans le secteur financier | Les temps nouveaux

Le Rwanda et la Belgique renforceront les liens et la coopération dans le secteur financier, étayés par un accord entre Rwanda Finance Limited (RFL) et la Place financière belge (BFC).

RFL est l’agence dont la responsabilité est de promouvoir et développer la Centre financier international de Kigali, une initiative qui vise à positionner le Rwanda comme un favori financier juridiction d’investissement en Afrique, en plus de réformer la branche de production nationale.

Le partenariat quasiment signé le 24 février vise à jeter les bases d’une coopération pour la promotion des opportunités d’investissement entre la Belgique et le Rwanda.

Le nouveau partenariat, entre autres, fournit une plate-forme d’échange, encourageant les meilleures pratiques et le partage des connaissances dans les domaines du financement des PME par le biais des investissements de la diaspora et de la gouvernance d’entreprise.

La Belgique et le Rwanda favoriseront mutuellement le travail, à la fois en Afrique et dans le monde, et travailleront finalement ensemble pour tirer parti de la dynamique de l’Accord de libre-échange continental africain.

L’accord permet également la reconnaissance mutuelle des entités réglementées, qui constitue également un élément clé de l’accord, ce qui est susceptible d’ouvrir de nombreuses opportunités pour les entités basées à la fois en Belgique et au Rwanda, car l’accès aux industries sur les deux marchés est facilité.

Le pacte entend également faciliter le partage d’informations et d’expertise entre les deux entités afin de développer une coopération efficace sur des aspects tels que l’organisation de programmes conjoints d’éducation et de formation financières professionnelles, de recherche et de laboratoires, ainsi que des publications et des échanges de délégations d’entreprises .

READ  Dans le cortège parisien, "On en a assez de la précarité ... et de l'état policier"

Cela comprendra également le renforcement des capacités des deux parties, qui est également un objectif central, à travers l’assistance technique, le détachement de personnel et le partage des meilleures pratiques et expériences dans le développement d’un centre financier.

Nick Barigye, PDG de Rwanda Finance Limited, a déclaré qu’à mesure que les relations entre l’Union européenne et le continent africain s’intensifient, il est idéal de conclure un tel pacte pour tirer parti de l’intérêt du partenariat.

«Nous sommes ravis de signer ce partenariat avec la BFC. Nos centres financiers partagent de nombreuses similitudes, mais nous avons également beaucoup à apprendre les uns des autres et ce partenariat facilite cela, renforçant une compréhension existante de l’importance de travailler ensemble », a-t-il déclaré.

«Le partenariat couvre deux thèmes clés dans le contexte de la reprise post-Covid-19: le financement des PME et la gouvernance d’entreprise. Ce partenariat est aussi une promesse de reconnaissance des excellentes relations qui unissent l’Afrique à l’Europe et le Rwanda à la Belgique. “

Bruno Colmant, président de la BFC, a déclaré que la coopération entre les centres financiers de la Belgique et du Rwanda a le potentiel de promouvoir la croissance économique et la coopération internationale.

«Rwanda Finance et le Belgian Finance Center sont tous deux membres de l’Alliance mondiale des centres financiers internationaux, ce qui démontre notre volonté de développer l’entraide entre les pays. Nous pensons que les centres financiers ont la capacité de promouvoir la croissance économique et la coopération internationale grâce à leurs liens et à leur expertise technologique “,

READ  La famille royale belge partage le portrait du roi Philippe de Belgique alors qu'il célèbre son 61e anniversaire

Jochen Biedermann, PDG de l’Alliance mondiale des centres financiers internationaux, a déclaré que la coopération internationale pour les centres financiers permet le partage d’expériences et de bonnes pratiques pour un bénéfice mutuel.

«Le WAIFC encourage une collaboration plus étroite entre ses membres, qui va au-delà des projets communs du WAIFC dans divers domaines tels que la finance durable, la FinTech ou le financement des PME», a-t-il déclaré.

Le nouveau partenariat est l’un des nombreux que l’agence a conclu ces derniers mois, en poursuivant divers aspects.

L’année dernière, KIFC a conclu des pactes avec de nouveaux partenaires tels que CDC Group, l’investisseur britannique de financement du développement et d’impact, Casablanca Finance City of Morocco et Bpifrance, la banque publique d’investissement française, entre autres.

Le partenariat avec le Groupe CDC et Casablanca Finance City permettra à KIFC d’acquérir et de bénéficier de leur expérience pour accompagner le développement continu de la nouvelle place financière.

Avec BPIfrance, l’accord définit des axes de coopération pour inclure la promotion du développement commercial des PME et ETI françaises opérant ou intéressées par l’Afrique par le biais de la structuration via le Centre Financier International de Kigali.

KIFC a également établi un partenariat avec l’International Compliance Association (ICA), un organisme professionnel de premier plan pour la communauté mondiale de la conformité réglementaire et de la criminalité financière.

Le partenariat lancé en octobre permet d’étendre les qualifications ICA à l’ensemble de l’écosystème des entreprises au Rwanda pour élever les normes de conformité et promouvoir les meilleures pratiques mondiales.

[email protected]

READ  Rencontrez Mauri Vansevenant: la prochaine grande nouvelle de la Belgique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here