Le «MSC Regulus» est entré dans le port d’Anvers avec un tirant d’eau de 15,7 m. Photo: MSC



Les ébauches des tests d’extension ont commencé, qui permettront de déterminer si un port belge peut accueillir les plus grands porte-conteneurs du monde sur un grand fleuve.

Le premier essai dans le cadre d’une extension potentielle du tirant d’eau maximal de l’Escaut occidental à 16 m a été réalisé avec succès, avec MSC MSC Regulus entrant dans le port d’Anvers avec un tirant d’eau de 15,7 m. Il s’agit d’un nouveau record au Deurganck Dock, où se déroulera l’étude approfondie.

Annick De Ridder, échevin de Port, a déclaré: << Pour notre position économique mondiale, qui fournit ce pays et l'Europe si importants, et la prospérité des générations actuelles et futures, il est essentiel que nous puissions continuer à recevoir plus de porte-conteneurs. Et que elle peut choisir Anvers comme première escale, c'est pourquoi nous sommes particulièrement enthousiasmés par le lancement de ce projet et le succès du premier test.

«Si les navires avec un tirant d’eau plus élevé peuvent faire escale au port d’Anvers, le port peut rehausser encore plus sa visibilité en Extrême-Orient, où les plus gros navires naviguent, et renforcer sa position de premier port d’escale ici également. Cela contribuera à renforcer notre avantage concurrentiel par rapport aux autres ports et à pérenniser notre position de port mondial. “

Projet collaboratif

Le projet pilote est une collaboration du port d’Anvers, des pilotes flamands de l’Agence flamande des services maritimes et de la côte (MDK), des pilotes néerlandais, de la Joint Nautical Management (GNA), des contrôleurs du trafic et de la compagnie maritime MSC.

READ  Le quatrième lot de trois avions de combat Rafale atterrit en Inde depuis la France. Regarde les photos

Le tirant d’eau maximum actuel de l’Escaut occidental pour les porte-conteneurs naviguant vers Anvers est de 15,5 m. Cependant, pour permettre aux plus gros navires de mer d’utiliser Anvers comme premier port d’escale à l’avenir, un tirant d’eau de 16 m est requis à l’entrée. Il a donc été décidé de réaliser une série de six essais au cours desquels le tirant d’eau maximal a été systématiquement porté à 16 mètres. Cette augmentation du tirant d’eau admissible augmente considérablement la capacité de chargement des navires. Ces 5 décimètres supplémentaires peuvent produire un gain de +/- 1000 TEU. Une évaluation finale suivra après les six tests.