Une course de trottinettes électriques à Falmignoul, la première en Belgique

« Trot-E-Fun » organisait sa première course d’endurance samedi à Falmignoul. Pendant deux heures, 12 équipes se sont affrontées dans une course de relais, peut-être les jalons d’un véritable futur nouveau sport automobile.

Une course de trottinettes électriques est la première en Belgique. L’organisation de celle-ci est confiée à « Trot-E-Fun » qui dans la région de Dinant propose généralement des balades en trottinettes électriques à vocation plus touristique. Cette fois, c’est sur un terrain privé que son manager a décidé de tracer sa voie destinée au côté plus sportif de la discipline. Nicolas Herman, organisateur du challenge « Trot-and-fun » :

Ce sont les étudiants saisonniers qui m’ont donné l’idée. Après avoir participé aux différentes balades où se déroulent les trottinettes, ils m’ont dit que ce serait bien d’organiser une course pour aller un peu plus loin en termes de pilotage. A partir de là, l’idée a germé.

Le principe de la course de samedi était simple, c’est celui d’une course d’endurance. Pendant deux heures, 12 équipes s’affrontent pour boucler le plus de tours possible sur un parcours escarpé et boisé sur une montagne électrifiée. Mais attention, ceux qui disent moteur ne disent pas forcément que c’est facile. Physiquement, la discipline demande beaucoup d’efforts.

Fun et divertissement étaient le leitmotiv de cet événement. Pour certains c’était aussi l’occasion de découvrir la discipline. Pour d’autres, il s’agissait de pouvoir pousser les vélos plus loin à leur potentiel.

Un sport automobile est né

Le scooter en tant que sport en est à ses balbutiements. Mais il pourrait avoir un bel avenir, c’est ce que pense ce designer belge, lorsqu’il est venu présenter son prototype de scooter robuste et sportif pouvant atteindre les 60 km/h. La discipline n’est pas encore élevée au rang de sport automobile de nouvelle génération, mais elle pourrait l’être dans les années à venir. Arnaud Legrand est concepteur de scooter :

READ  La France ne tombe pas en récession, dit Le Maire

C’est clairement ce que nous aimerions avec notre prototype et notre marque : que le scooter puisse devenir un sport. Il y a beaucoup de potentiel. On pourrait imaginer la création d’un championnat avec des trottinettes sauvages où les courses se dérouleraient sur des terrains privés appartenant à nos loueurs. C’est dans cette optique que nous avons voulu créer un scooter de qualité capable d’atteindre des vitesses supérieures à celles autorisées sur la voie publique. Il y a tellement de possibilités avec une trottinette électrique qu’il serait dommage de se limiter.

Le défi « Trot-E-Fun » a peut-être lancé un mouvement, l’avenir nous le dira. En attendant, officiellement reconnue ou non, la course de samedi a fait mouche. Et il y a des rumeurs en coulisses selon lesquelles une deuxième édition pourrait avoir lieu l’année prochaine.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here