Une troisième attaque au missile en 72 heures vise le complexe gazier du nord de l’Irak | L’actualité pétrolière et gazière

Les forces antiterroristes de la province de Sulaimaniya ont confirmé qu’il n’y avait pas eu de victimes ni de dommages au complexe gazier.

Une roquette Katyusha a frappé près d’un complexe gazier appartenant aux Emirats dans la région kurde semi-autonome d’Irak sans faire de dégâts ni de victimes, ont déclaré des responsables locaux, la troisième attaque de ce type en 72 heures.

La roquette tirée samedi visait le complexe gazier de Khor Mor, propriété de la compagnie d’énergie des Émirats arabes unis Dana Gas, a déclaré Sediq Mohammed, un responsable du district voisin de Qadr Qaram.

« La roquette a touché environ 500 mètres à l’extérieur de l’enceinte », a-t-il déclaré. Il n’y a pas eu de réclamation immédiate pour l’attaque.

Le Counter-Terrorism Group, un organisme de sécurité dans la région kurde du nord de l’Irak, a déclaré dans un communiqué qu’un total de six roquettes ont touché le champ gazier de Khor Mor, situé entre les villes de Kirkouk et Sulaimaniya.

Les attaques de missiles de Katyusha ont ciblé le même complexe mercredi et vendredi, même sans faire de victimes ni de dégâts.

Les infrastructures énergétiques dans d’autres parties de la région semi-autonome kurde ont également été attaquées ces dernières semaines.

Des dégâts mineurs se sont produits en mai à la suite d’une attaque au missile contre la raffinerie de Kawergosk, au nord-ouest de la capitale régionale Erbil.

En avril, trois roquettes ont frappé près de la même structure, l’une des plus importantes de la région, sans faire de victimes ni de dégâts.

READ  Les inquiétudes liées à la rougeole pourraient retarder la réinstallation des Afghans de plusieurs semaines

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here