AB Zondagh nous invite à faire le point sur le choc de la France dans les Six Nations

L’entraîneur adjoint AB Zondagh insiste sur le fait que l’Écosse doit bannir toute négativité persistante de la défaite au Pays de Galles et se concentrer pleinement sur la remise sur les rails de sa campagne des Six Nations contre la France à Murrayfield ce week-end.

Les Écossais – qui ont battu l’Angleterre lors de leur premier match – ont perdu le souffle en s’inclinant 20 à 17 au Principality Stadium le 12 février.

Faire amende honorable

Zondagh pense que les joueurs savourent l’opportunité de réparer la déception de Cardiff lorsque le Français en forme se rendra à Edimbourg ce samedi.

« Beaucoup de choses ont été dites, ce fut un résultat décevant pour nous », a déclaré Zondagh à propos de la défaite galloise.

« Nous y sommes allés en croyant vraiment que nous pouvions gagner.

« Encore une fois, les marges étaient vraiment bonnes. Nous en avons pris grand soin, avons appris de cela et sommes passés à autre chose. Nous poussons vers le match avec la France maintenant et concentrons toutes nos énergies là-dessus.

« Les gars travaillent dur pour se placer dans de bonnes positions et créer des opportunités. Il y a des marges minces, avec le ballon passant des mains, un essai marqué ou un ballon retourné.

« Les gars ont travaillé dur dans le match contre le Pays de Galles, mais certaines choses ne se sont pas bien passées. On sait qu’on va s’améliorer en allant à ce match en France ».

Zondagh s’attend à un formidable défi de la part de la France, qui est la seule équipe à avoir remporté les deux matchs jusqu’à présent et dont il connaît bien la plupart des joueurs, ayant passé la saison dernière à perfectionner les compétences de Toulouse.

READ  DoDEA EU-West est parmi les premiers lors de l'accréditation périodique | Article

« La France est une très bonne équipe, elle a battu la Nouvelle-Zélande, l’Irlande et l’Italie », a-t-il déclaré.

« Ils pourraient être considérés comme la meilleure équipe (du tournoi) en ce moment, donc ça va être un défi difficile.

« Nous devrons relever la barre et nous concentrer pendant 80 minutes, mais nous nous préparons à relever le défi. »

L’Ecosse a battu la France à Paris à huis clos l’année dernière et a remporté chacun des trois derniers matches des Six Nations entre les équipes de Murrayfield.

« Je ne pense pas que nous puissions lire trop dans le passé, pour être honnête », a déclaré Zondagh.

« La France a évolué en équipe et nous avons changé en équipe.

« C’est une nouvelle tâche à accomplir et ce sera un match différent. Nous devons juste être prêts à relever le défi. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here